• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


L'enfoiré L’enfoiré 24 mai 2013 12:10

Zen,

 Puisque vous parlez de l’Alzheimer, apprenez que c’est un Syndrome. 
 Là, cela n’a rien à voir avec la psychiatrie.
 Que ce n’est pas une maladie comme les autres et que la médication se fait pour ralentir le phénomène mais pas pour le guérir.

 Extrait : « A la base, un flou dans la définition de la maladie, dans son diagnostique ambigu et son attribution non spécifique. Sont-ce des troubles du simple vieillissement ou d’autre chose ? Démence sénile ou pré-sénile ? La démence doit être associée à d’autres signes positionnels ou de langages pour en faire partie. Le patient le plus connu d’Aloïs Alzheimer, Auguste D., n’avait que 51 ans.
Pour détecter les problèmes, on fait subir des tests vulgaires calculs, des chiffres ou des lettres des mots prononcés à l’envers. Est-ce une règle générale qui peut déterminer le commencement de »la" maladie, alors que lors de l’instruction générale, la gymnastique de mémoire, les raisons d’une lacune par rapport à la normale, n’existent pas vraiment et ne sont testés ? Donneraient-ils de bons résultats chez de plus jeunes sujets ? L’inactivité du cerveau qui s’installerait par manque d’exercice ?
Cliniquement, l’Imagerie Médicale par Résonance Magnétique (IRM), la scintigraphie, la ponction lombaire, le TEP (Tomographie par Émission au Positons), le Pet Scan, les traceurs. Dans le cas des traceurs, de petites molécules proches du glucose appelés FDG (Fluiro-dsoxy-glucose), radioactives s’inséreraient pour réveiller les composants du vivant, composants liés au neurones 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès