• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Lord WTF ! R.I.P. Lord 29 mai 2013 17:43

Il aurait été intéressant de rappeler quelques particularités suédoises en matière d’immigration, afin d’éviter les analyses approximatives et récupérations évidentes dans certains des commentaires postés quant aux émeutes d’Husby, transformées en urban jihad par les fins analystes d’ici et d’ailleurs.

 Donc premier point, le profil des populations immigrées en Suède : à 70% d’origine européenne (première communauté immigrée étant les Finlandais), et donc à 30% d’origine extra-européenne : principalement des communautés constitués de réfugiés soit de pays en guerre (première communauté dans ce cas : les Irakiens), soit ayant reçu l’asile (exemple : les Iraniens).

 Concernant Husby : 12000 habitants, dans les 140 nationalités : immigrés pauvres d’origine européenne ou non-européenne : la caractéristique la plus commune à Husby étant en premier lieu la pauvreté voir extrême-pauvreté (la Suède étant le pays de l’OECD où la pauvreté (relative) s’est le plus accrue ces quinze dernières années : passant de 4% à 9%) les plus grosses communautés étant originaires d’Irak, d’Iran, d’Ethiopie, de Somalie, et Moyen-Orient (Liban et Syrie).

 Petite précision : effectivement beaucoup d’Arabes : manque de bol -si j’ose dire, dans leur immense si ce n’est écrasante majorité ce ne sont pas des muzz : la communauté irakienne : seconde communauté immigrée derrière la finlandaise et représentant pas loin de 1.5% de la pop. suèdoise (et app. 10% de la pop. immigrée en Suède) est à 99% or so chrétienne (assyriens/syriaques), quant aux muzz ils sont majoritairement indoeuropéens : Bosniaques et Iraniens. Concernant les nègres d’Husby, comme précisé ils sont principalement ou Ethiopiens ou Somaliens : donc ou chrétiens ou muzz…

 Afin d’illustrer : les émeutes se sont déclenchés après qu’un presque septuagènaire (69 ans) ait été abattu d’une balle en pleine tête : le presque septuagènaire était d’origine portugaise et marié à une finlandaise : et non pas tel que cela a circulé un vieux muzz armé d’un cimeterre (arabomuzz) ou d’une machette (négromuzz) voulant décapiter sa belle emburkisée , dans les faits il était armé d’un « puuko » : un couteau traditionnel finlandais qu’on porte traditionnellement à la ceinture, les circonstances qui ont mené à sa-balle-dans-la-tête seraient dues à une méprise : il aurait pris les policiers ayant défoncé sa porte pour les membres d’un gang local qui avait pris à parti ce couple d’euro-immigrés un peu plus tôt dans la soirée : la police suèdoise connue pour sa civilité dans les quartiers tels qu’Husby a donc agi en conséquence de cette méprise et l’a abattu d’une balle en pleine têt : il est donc raisonnable de considérer que l’option urban jihad afin de venger la mort d’un chibani muzz (basané ou nègre) soit à reconsidérer.

 

Cela étant dit, il n’est pas semble-t-il nécessaire afin d’avoir une meilleure perspective quant à l’eden ikeaïque d’évoquer les doux noms par lesquels la police suèdoise le dit soir (et généralement) apostropha les jeunes natifs d’Husby : singe, rat, nègre, etc… et autres joyeusetés assez communes en Scandinavie (du moment qu’on se rappelle que les show rooms d’Ikea ne sont pas une représentation fidèle de la Suède), et précédant largement les deux dernières décennies ayant vu une augmentation significative de l’immigration non-européeenne (principalement due aux conflits en Irak, Somalie, Afghanistan et à la politique d’immigration suèdoise « humanitaire ») : le Bevara Sverige Svenskt –fondé en 1979 et rejeton du Nysvenska Rörelsen fondé en 1941 d’inspiration fasciste et nazisant, et dont le rejeton contemporain après « dénazification de façade » est le parti des dits « Démocrates Suèdois » – appelait déjà dans les années 80 les Suèdois à ne pas laisser leurs rejetonnes folâtrer avec les nègres puisque ces derniers sont supposément sidaïques par « nature » si ce n’est « culture »... "Låt inte din dotter bli en negerleksak" (ne laisse pas ta fille devenir le jouet d’un nègre)…dans les années 80, le nombre de nègres en Scandinavie était somme toute limité : la plus grosse communauté nègre aujourd’hui étant la somalienne avec quelques 40000 membres (pas tous virils, il s’entend)…

 Bref, tout cela pour dire que projeter sur les émeutes d’Husby, dans un cas tel ou tel fantasme ou dans l’autre considérer que le profil de l’immigration en Suède est similaire à celui d’autres pays est au mieux une erreur, au pire une volonté manifeste de faire passer ces émeutes pour dez l’urban jihad, quand bien même on aura du mal à saisir en quoi la mort d’un vieux porto armé d’un puukko (donc par définition kafir : le cimeterre lui étant halal..) puisse provoquer chez le muzz’gnoule ou neg’muzz lambda quelques jihadiques velléités…d’autant plus qu’en dépit de l’hypermulticulturalisme d’Husby et ses 12000 habitants, le quartier est généralement calme (si l’on ignore les pratiques habituelles de la police viking) bien qu’extrêmement pauvre et privé de la plupart des services publics (la poste y a fermé il y a une dizaine d’années), et sans autre commerce que les ’ti commerces locaux genre kebabs –j’ignore si l’option "sauce airelle rouge« en place de l’éternelle et infecte (ainsi que suspicieuse) dite »sauce blanche" est proposée : ce qui en soit serait le marqueur d’une intégration parfaitement réussie…

 Enfin considérant le choix particulier de la Suède d’accueillir en grand nombre des réfugiés de pays en guerre : est-il raisonnable de considérer comme peu raisonnable de simplement parquer les dits réfugiés au cœur des centres urbains suédois, considérant que généralement la guerre tend à traumatiser les populations concernées ? A l’évidence le choc pour un Somalien ou Afghan tout juste débarqué au cœur d’Ikealand doit être de même ampleur que pour un Suédois balancé en plein cœur de la RDC ou au Waziristan…

 dans les deux cas : l’individu concerné subit autant un véritable choc (culturel ou autre, selon les circonstances) qu’il ne dispose pas des moyens « culturels » de s’adapter...à l’évidence, l’existence de « sas d’adaptation » pour une durée donnée serait la bienvenue...que ce soit avant de lâcher le fier Viking dans la tropicale jongle (cas certes fort improbable mais rappelons que pour une courte durée la couronne suèdoise s’était établi au Ghana, à méditer donc...), ou le tout aussi fier Pachtoune dans l’ikéale capitale. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès