• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Alpo47 Alpo47 19 juin 2013 10:17

Une description réaliste -hélas non exhaustive- de notre avenir. Car il n’y a plus d’obstacle à cette évolution dramatique pour des centaines de millions. Pratiquement tout y est tragique, contraire au bon sens et à nos VRAIS intérêts. Partis politiques et syndicats étant aux ordres du système, rien ne s’y oppose plus. Il ne reste donc plus que les peuples dans la rue. Mais là aussi « ils » ont prévu ces mouvements.

Rappelons au passage que 72% des européens sont maintenant hostiles au projet européen. Malgré cela, les dirigeants poussent celui ci toujours plus loin. Une folie hors de tout controle.
Tiens, au passage « On » a fait revoter les peuples qui avaient refusé le traité ... jusqu’à ce que de guerre lasse et trompés, ils finissent par l’accepter. Ne pourrait-on nous redemander ce que l’on en pense maintenant ? Un nouveau référendum pour ou contre le « projet européen ». Bon, j’ai déjà la réponse : la tromperie doit continuer, aucune possibilité de retour en arrière.

En dehors de leur lâcheté, veulerie et soumission aux financiers -cela, on le sait déjà tous- je suppose que nos « politiciens » se trouvant face aux tragiques conséquences de l’échec européen et de leurs décisions ... poursuivent une sorte de fuite en avant qui consiste à « tout faire pour éviter l’effondrement du système ». Un « moindre mal, en somme ». Et tant pis pour les conséquences négatives, on avisera.

Mais effectivement, cette évolution est tragique pour qui recherche une société de tolérance, de liberté individuelle, avec un Etat qui défendrait VRAIMENT les intérêts de ses concitoyens. Nous en sommes loin, c’est la société de nos cauchemars que l’on nous impose progressivement et SANS NOUS LE DIRE ;


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès