• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Mmarvinbear Mmarvinbear 6 juillet 2013 09:12

La Chine n’a pas tendance a systématiquement imposer aux autres Etats ses normes, ses droits de l’Homme, sa « démocratie », son mode de pensée, sa culture. 

Cela se voit que vous n’y connaissez rien. La pratique économique de la Chine envers les pays africains s’apparente plus au pillage modernisé des ressources qu’à autre chose. 


Quand un pays passe commande d’un pont ou d’une infrastructure qu’elle ne peut pas construire faute de main d’oeuvre qualifiée, les entreprises chinoises arrivent avec tout ce qu’il faut : matériel de construction, ingénieurs, ouvriers. Mais aussi médecins, cuisiniers, nourriture. Tout pour qu’il n’y ait pas de mélange avec la population locale. Pour les putes, je sais pas, je dois le reconnaitre. L’économie locale ne leur vend rien.

Une fois le pont construit et payé, le pays se retrouve plus pauvre en devises et en matières premières, sans que ses ouvrier et ses ingénieurs n’aient eu de l’expérience pour prendre le relai par la suite.


C’est parfaitement calculé : ainsi la Chine empêche toute concurrence émergente de pointer le bout de son nez pour les décennies à venir.



Elle n’a pas de vocation à montrer aux autres la voie à suivre, le Bien, le Beau, le Juste, ni ne prétend détenir la vérité. La Chine ne poursuit pas une guerre « contre le terrorisme », elle ne désigne pas un « Axe du Mal ». Le président chinois ne prononce pas de phrases telles que « ou bien vous êtes avec nous, ou bien vous êtes contre nous » (contrairement à G. W. Bush), témoignant d’une vision du monde manichéenne.


La Chine livre un combat politique et social intense sur son propre territoire. Tout ce qui n’est pas dans la Ligne du Parti est combattu avec la plus grande intensité : une note de blog sur TianAnMen en 1989 vous envoie cinq à dix ans dans des camps de « rééducation » car contrairement à ce que vous affirmez, le gouvernement chinois veut IMPOSER sa vérité à sa population. 


Et mon pays ne vit pas sous influence chinoise, mais bien dans la sphère d’influence étasunienne, par conséquent, veuillez bien m’excuser de pointer du doigt une domination encombrante et effective plutôt que d’une autre qui n’existe pas.


Encombrante, la domination américaine ? Vous penseriez-vous plus heureuse si nous étions encore sous domination nazie ou émergeant à peine du communisme ?


Vous pensez sérieusement que le monde politique stalinien ou hitlérien est meilleur que l’américain ? Que vous seriez plus libres à saluer du bras droit lavé ou du poing brandi, à condition que vous ayez satisfait aux exigences raciales et sociales pour avoir le droit de simplement exister ?


Que l’économie et la société américaine soient aussi présente sur notre territoire est un contre-coup de la fin de la seconde guerre mondiale. Mais elle a été facilitée par la grande proximité de cette culture avec les mentalités européennes : n’oubliez jamais que les américains ne sont jamais que des européens d’outre-atlantique. Ce sont les anglais, les français, suédois, danois, italiens, espagnols, portugais et même des allemands qui ont construit ce pays !



Vous devriez étudier plus précisément l’histoire de Chine. C’est un Empire qui vivait reclus sur ses frontières (avec des luttes internes, les Royaumes combattants, de multiples guerres entre ethnies, Han et Mandchous par exemple), qui a longtemps subi l’ingérence européenne (guerres de l’Opium, occupation britannique à Hong-Kong, portugaise à Macao...), sans chercher à conquérir le monde et à s’étendre comme l’ont fait les Européens.


Connaissez donc l’histoire de la Chine plus correctement, vous serez plus crédible. L’empire du Milieu a lancé de vastes expéditions commerciales au cours du XVè siècle et ont exploré les côtes africaines, océaniennes et peut-être américaines. Si cela ne s’est pas concrétisé sur le plan territorial, c’est à cause de la fermeture imposée par ses propres empereurs pétri de confucianisme qui considéraient tout ce qui était extérieur comme étant impur et nuisible. La destruction des jonques d’exploration ( assortie d’une condamnation à mort pour ceux qui en construiraient des nouvelles ) a laissé le champ libre aux européens une fois qu’ils ont été capable de doubler le cap de Bonne Espérance.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès