• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


bernard29 bernard29 22 juillet 2013 12:40

débats ; « L’e-voting ébranlé par un hacker genevois » article de « la Tribune de Genève »

 

  • "Un hacker genevois, Sébastien Andrivet, a découvert une faiblesse dans le processus de vote en ligne du canton de Genève. Lors d’une conférence donnée à Paris, le spécialiste a révélé avoir créé un virus pouvant modifier un vote, sans que l’internaute ne le remarque, a révélé hier Le Matin Dimanche . La Chancellerie réagit.
  • Le hacker affirme que son virus est capable de transformer, de manière cachée, un vote positif en un vote négatif et inversement. Une vulnérabilité du système genevois qu’a également pu constater un groupe de recherche en informatique de la HES bernoise, qui publiera un rapport à ce sujet en 2014. Contactée hier par la Tribune de Genève , la Chancellerie précise que le système n’a pas été hacké. Le test ayant été réalisé sur les machines de Sébastien Andrivet. Le vice-chancelier, Christophe Genoud, affirme que ses services travaillent en ce moment à la sécurisation de l’application de vote. Une réflexion est en cours visant à « supprimer la possibilité pour le citoyen de revenir en arrière après avoir voté, ce qui permettrait de rendre le système plus fiable », indique-t-il. L’utilisation d’un de ces virus « manipulateurs » peut être repérée a posteriori, affirme la Chancellerie, tout en précisant que deux audits de sécurité, dont le résultat s’est révélé « positif », ont été menés par deux entreprises privées à la fin de 2012. Une autre enquête portant sur l’application du vote en tant que telle, utilisée par le citoyen, a aussi été réalisée.
  • Hier, les Verts genevois ont demandé notamment une modification de la loi sur l’exercice des droits politiques, permettant d’ouvrir le code source, c’est-à-dire les détails du logiciel. Autre requête ? Que le Conseil d’Etat dépose un moratoire sur le vote électronique « tant que ces questions de sécurité et de transparence n’auront pas été réglées ».

voici un problème qu’il serait utile de soulever lors d’une intervention sur les votations par internet. (le vote électronique), lors des référendums citoyens par exemple. Il existe une l’association contre le vote électronique qui pourrait faire une communication et ouvrir une réflexion ; 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès