• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


xa 30 juillet 2013 11:32

« On peut imaginer que la base nécessaire pour obtenir une retraite (420 mois=35ans) est plus facile à obtenir que 162 trimestres »

Système francais : on valide autant de trimestre que le salaire annuel représente de fois 200h au smic, dans la limite de 4. Pour simplifier : si vous gagnez 1900 euros brut dans un trimestre (200 x 9.83), ce qui correspond à 5.5 semaines de travail au smic, vous validez le trimestre entier, soit 13 semaines de travail. Sachant, en plus, que les périodes de chomage, de maternité, etc ... valident aussi des trimestres.

« L’idée est de montrer que les USA sont loin d’être en matière de retraite le monstre caricatural que tout le monde pense »

Je pense que votre démonstration est ratée ! Désolé.

Elle est ratée, parce que vous permettez de montrer que la retraite d’un américain ayant un aime de 1200$ est de 816$, ce qui est en deça de ce que toucherait un francais ayant lui aussi une retraite pleine pour un salaire moyen équvalent au smic (avec les deux piliers, sa retraite serait de l’ordre de 85% du smic net), alors que le salarié ayant un aime double (2400$) toucherait lui seulement 1200$.

La chute du montant de retraite par rapport à l’AIME est beaucoup plus rapide aux US qu’avec le système francais (je rappelle que de facto, l’aime est inférieur au dernier revenu). Il suffit de comparer les agrégats pour comprendre que la retraite obligatoire américaine est bien moins généreuse que la retraite francaise (comparez le rapport entre le nombre de pensionnés et les prestations versées)

"Les fonds de pension américains qui sont des retraites complémentaires ont des revenus sur la distance bien meilleurs que l’arcco et argirc. « 

Là encore, il faut comparer ce qui est comparable. Les fonds de pension constituent le troisième pilier de la prévoyance (le deuxième n’existant pas aux USA, et étant en France l’agirc-arcco). Donc vous comparez, là, une retraite »choix personnel« avec une retraite obligatoire imposé (mais garantie) par l’Etat.

Vous oubliez allègrement que le résultat de ces fonds est une moyenne. Dans le détail, si le fonds de Berkshire affiche 7% par an, il ne faut pas oublier que le fonds Enron a suivi une pente très différente.

Personnellement, je ne suis convaincu par aucun des deux systèmes. L’américain étant trop individualiste, et défavorable aux classes basses, le francais étant trop »solidaire par obligation".


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès