• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Nangala 18 août 2013 17:49

J’ai connu Cantat dans une vie antérieure. Il n’est en RIEN la personne décrite dans les posts ici : pervers dedans, charmeur dehors, pseudo artiste pseudo engagé. Rien de tout cela, RIEN de tout ce que vous avez écrit n’approche ce qu’est Cantat.


Cantat est une personne hors-norme. Charismatique au delà de ce qu’il est possible d’imaginer, solaire, généreux. Passionnant. Fascinant. Véritablement engagé oui, pas un BHL rock’n roll en goguette. Un grand voyageur, fou de littérature et de poésie. Passionné de géopolitique. Plutôt timide. Marrant. Pas pervers, même si je n’étais pas dans l’intimité de sa chambre conjugale.

Mais Bertrand a toujours eu un problème avec la violence. Elevé à grands coups de ceinturon par un père militaire qui défendait, grosso modo, les bonnes vieilles valeurs que tous ses contempteurs défendent ici. Quelqu’un au narcissisme fracturé. Fragile, mal étayé par l’entourage qui aurait dû le forcer à se faire soigner et qui, je le sais, aujourd’hui le regrette bien amèrement.

L’auteur de l’article a écrit que Bertrand fait du chantage au suicide mais se garde bien lui-même de passer à l’acte. C’est faux : je lui connais au moins deux tentatives. Une a fini en réanimation, si je me souviens bien. Je n’ai AUCUN doute quant au fait qu’il finira par se tirer une balle dans la tête, lorsque la horde de chiens que vous êtes sera repue de s’acharner sur ce nouvel os.

Des pervers narcissiques, il y en a plein les rues. Tous nos hommes politiques le sont : menteurs, manipulateurs, mythomanes, maniaques, pervers. Sarko et sa clique de pédocriminels cocaïnomanes, ça ne vous a pas trop dérangé pendant 5 ans, je crois bien me souvenir. Mais la horde préfère s’acharner sur Cantat parce qu’il n’a pas les bonnes idées au bon endroit, et parce que la horde aime détruire ce qu’elle a vénéré. C’est nul. A chier complet. 

Il y a plein de marioles, de branques et de guignols ici qui font les forts-à-bras, bien planqués derrière leurs écrans, mais qui n’iront jamais dire à leur voisin d’arrêter de battre son chien, sa femme ou ses gosses. Qu’ils se regardent dans le miroir et qu’ils se demandent ce qu’ils ont fait aujourd’hui pour améliorer l’état du monde dans lequel ils vivent. Parce que j’ai un gros scoop à leur annoncer : les chansons de Cantat leur survivront.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès