• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


philouie 14 septembre 2013 18:30

Dans ce que vous proposez pour finir, je ne peux vous suivre car il y a une confusion je crois. La violence faite à la victime n’est pas perçue comme violence pour laquelle il faudrait un coupable. Au contraire, cette violence qui lui est faite est comme sainte, c’est une réparation.

Une chose m’échappe.
Si je commets un sacrifice rituel, il faut bien, pour que vous voyez la victime comme un bouc émissaire que moi je la vois comme un coupable. non ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès