• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


philouie 15 septembre 2013 19:22

Sur la question de l’altérité ce n’est pas que je me méprends, c’est que j’ai un avis différent...

Le cas de Caîn et Abel est symptomatique, ils sont certes frères, mais surtout l’un est cultivateur pendant que l’autre est éleveur. Si ils avaient été l’un et l’autre soit éleveur, soit cultivateur, ils se seraient nécessairement trouvé en situation de coopération alors qu’il se retrouve en situation de concurrence. Concurrence pour la possession de la terre : la terre ne peut servir à la fois pour cultiver et à la fois pour faire paître le troupeau.

D’autre part, il y a chez Jung, une théorie à laquelle j’adhère totalement qui est celle de la projection de l’ombre. ce mécanisme est une conséquence de l’idéalisation de soi, dans lequel la part obscure, mais néanmoins présente, est projetée sur l’autre de sorte qu’on l’accuse d’être porteur des vices que l’on porte en soi et que l’on refuse de reconnaitre.

Pour que ce mécanisme fonctionne, il faut que le porteur de la projection soit reconnue comme autre c’est à dire différent de soi.

le cas du bouc émissaire repose selon moi sur ce mécanisme, il est l’autre porteur du péché que je refuse de reconnaître en moi. Il devient le coupable pour que je sois innocent.

Vous le reconnaissez pourtant implicitement, lorsque vous dites que pour les américains les victimes afghanes ne sont pas des victimes mais de simple dommage collatéraux, elles n’ont pas le statut de semblable mais elles sont l’autre et c’est pour ça qu’il n’y a pas de remord à les tuer.

Roms, juifs, tziganes, l’étranger, mais aussi les agents de la haute finance, font figures de boucs émissaires parce qu’ils sont perçus comme autres et non comme semblables. Je ne pourrais les haïr si je m’identifiais à eux, c’est parce que je les perçois comme autre que moi que je peux projeter sur eux ce que je refuse de reconnaître en moi-même.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès