• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


philouie 18 septembre 2013 07:26

là où il y a un JE qui pense, ce qui définit instantanément l’altérité :

La réalité est néanmoins un peu plus complexe et l’altérité doit se construire.
Elle doit se construire parce que, à la naissance, l’être humain, de part son origine indifférencié, qui se manifeste par l’état fusionnel avec la mère et qui fonde le mimétisme comme source de l’apprentissage, est prisonnier du ON.
Aussi, s’il y a un JE qui pense et qui définit l’altérité, ce JE est en conflit avec l’autre du ON. En conflit de désir.

La castration vise, entre autre, à briser le ON pour donner naissance au JE TU IL NOUS VOUS ILS.
l’esprit communautaire, étape intermédiaire et nécessaire, consiste à repousser l’autre du ON au-delà du NOUS. Il y a NOUS et il y a EUX. NOUS avec une communauté de désir, organisée peut-être par le sacrifice, face à EUX, en conflit de désir. c’est le Dar al-Islam, espace de paix, face au Dar al-harb, espace de guerre, du monde musulman.

Mais l’étape communautaire, dans la construction de l’individu autonome ne peut être qu’une étape transitoire, puisque l’homme doit accéder au véritable JE autonome, face au TU reconnu, au NOUS face au VOUS, sans conflit de désir. « A vous votre religion, à moi ma religion ».


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès