• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Hermes Hermes 26 septembre 2013 14:07

 smiley joli lâcher de ballons !

Bonjour ! Le sacré en tant que phénomène social , pourquoi pas. Le phénomène du consensus collectif sur une interprétation des choses peut contenir des convergences émotionelles, quasi morales que l’on appelle courament sacrées dans les sciences sociales.

Le consensus collectif est une sorte d’arrangement : le plus petit dénominateur commun de ce qui nous arrange tous. Le fait que ce soit partagé ne lui donne pas de valeur, et les scientifiques qui ont été précurseurs en ont fait les frais. Peu chaud à la foule que son consensus soit vérifié. Il permet à chacun de se repérer dans ce qu’il veut croire qu’il est, et celà suffit.

Celà joue le même rôle que la morale : quand on ne se reconnait plus identiques en chaque être humain, et que la volonté ensommeillée de se manifester en unicité différenciée devient prédominante , la morale donne les règles et les barrières, sans quoi la destruction nous aurait déjà anéanti tous depuis longtemps..

Le consensus d’interprétation définit le terrain de jeu d’intercation des unicités conflictuelles auto hallucinées. Le sacré le scelle et donne une clé de voute indéboulonable à la morale qui définit les limites du jeu.

C’est dans ce sens que j’appelle celà une consolation à la perte de nos racines intérieures.

Nous ne regardons pas la question du même point de vue certes, mais celà n’en reste pas moins intéressant.

Bonnes réflexions.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès