• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Don Michael Corleone Don Michael Corleone 30 septembre 2013 21:45

Je comprends ce que vous voulez dire et je ne suis pas étonné que les gens ne vous comprennent pas. Sans doute pensent-ils que vous êtes rétrograde et que vous êtes contre le progrès et l’évolution. J’ai exactement le même problème avec pas mal de mes proches. Je pense que vous essayez de défendre une certaine morale et une certaine éthique. Peut-être que vous vous exprimez mal, communiquer étant plus compliqué que ce que l’on croit. Je pense comme vous que les élites veulent détruire le monde ancien et détruire l’humain pour en faire une chose. Un être sans identité comme vous le dites. Ceci est pour moi évident. Les gens sans doute pensent que vous êtes par exemple contre les droits des homosexuels. Or si je ne me trompe pas je pense que comme moi vous pensez que les homosexuels en tant qu’êtres humains ont droit au respect, mais il n’empêche que je trouve cette pratique abominable. Et je pense que cette pratique est incompatible par exemple avec le mariage. Je pense que naturellement un homme et une femme sont complémentaires au point où leur union peut donner la vie. Et donc le mariage comme je le conçois contribue à la procréation et donc la perpétuation du genre humain. Aussi être contre le mariage pour tous ne veut dire que l’on veuille détruire les homosexuels mais nous voyons cette démarche comme la protection de la vie et de l’ordre naturel. Sans doute les gens diront que l’ordre naturel est injuste, sans doute. Mais sommes-nous sûrs que si on le chamboule on n’aura pas pire ? Il faut je le crois se poser la question. Les élites se dressent contre l’ordre naturel des choses et veulent tout changer, là est de mon point de vue le danger. Je crois que vous êtes contre le concept d’égalité promu par les élites car vous y déceler un piège. Déjà on voit les restrictions apportées dans le domaine du social et si on considère que tout le monde est pareil, les plus faibles ne seront plus protégés. Et s’ils ne sont plus protégés les plus forts écraseront les plus faibles sans qu’aucune force ne viennent les freiner dans cette entreprise. Ce sera donc comme mettre des requins et des petits poissons dans le même bassin et dire qu’ils sont tous pareils et que les meilleurs gagnent. Ainsi l’égalité promue par les élites serait en fait la loi de la jungle. Dans une telle conception dégénérée, les barbares rebelles syriens sont considérés comme de gentils démocrates qui doivent gagner. Je pense cher auteur que c’est ce que vous voulez dire. A vrai dire je ne suis pas sûr d’avoir été plus clair que vous, mais au moins j’ai essayé.
 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès