• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


oncle archibald 2 octobre 2013 11:05

Ben oui, faudra s’y faire, les curetons sont pas tous des carpettes sur lesquels on peut s’essuyer les pieds ... 

Cet évêque qui sait parfaitement que seulement 4,5% de la population fréquente les églises le Dimanche est bien conscient que le problème est sociétal et non pas religieux ... Il ne s’est pas laissé enfermer dans le piège grossier que lui tendait ce soi disant journaliste qui, entre parenthèses, me parait être un excellent cireur de bottes pour les représentants les plus éminents de notre belle société de cons-sommateurs. Le tout sans élever la voix, juste en alignant les bons arguments . Bravo Monseigneur ! 

Le problème n’est pas pourquoi ne pourrait-on pas ouvrir les magasins de bricolage le Dimanche puisque les jardineries peuvent ouvrir ce jour là, mais pourquoi a-t-on permis aux jardineries d’ouvrir le Dimanche alors que les jardiniers « du dimanche » précisément pourraient venir acheter leurs plantounettes le samedi. 

Fin comme l’ambre il ne l’a pas clairement rappelé le Monsignore, mais je suis sûr qu’il pensait très fort que l’homme ne peut pas servir deux maîtres, Dieu et Mammon. Qu’il ne peut pas davantage vivre dans l’égoïsme absolu, celui qui fait que peut importent les conséquences pourvu que je puisse jouir sans entraves de la « liberté ».

La liberté d’aller acheter une boite de clous à 1,35 Euros le Dimanche à 16 heures puisque j’ai oublié de l’acheter le Samedi et que j’ai besoin (ou simplement envie) de clouer deux planches avant la tombée de la nuit. Lamentable !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès