• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


jean-charles 9 octobre 2013 15:07

Je ne comprend pas votre prose et pour avoir lu quelques uns de vos articles sur votre passé, je crois comprendre que vous entretenez une certaine aigreur par rapport à ce qu’a été votre parcours personnel. Même si tout n’est pas parfait (loin de là), votre commentaire sur la qualité de la recherche biologique/médicale française est une généralisation abusive, teintée de la subjectivité de votre propre vécu.

La France occupe la place qu’elle doit occuper par rapport à la taille de sa population et des moyens qu’elle engage dans sa recherche, soit la 5eme place mondiale (parfois mieux, parfois moins bien en fonction des spécialités considérées).

Concernant le prix Nobel, il récompense ce qui a été découvert et non pas ce qui le sera ... donc lui reprocher de récompenser la science du 20ieme siècle est un non sens. Ces trois personnes ont été des chercheurs qui ont été des leaders dans leurs domaines : la compréhension du trafique cellulaire. Il s’agit avant tout d’une recherche fondamentale qui permet de comprendre dans son ensemble, le fonctionnement cellulaire. Les références faites aux pathologies sont en partie marketing même si certaines d’entre elles sont en effet associées à des erreurs d’aiguillage de certains composants cellulaires.

La biologie du futur et les ruptures que vous appelez de tous vos vœux, ne s’appuieront de toute manière que sur les connaissances que les équipes de ces hommes ont patiemment récoltés pour comprendre les règles de la communication cellulaire. La vraie critique que l’on peut faire à ce genre de prix, est de peut-être mettre trop en avant des individus alors qu’il s’agit d’un travail pour beaucoup, collectif.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès