• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


mercurochrome (---.---.4.88) 8 octobre 2006 09:03

@ carapace:les deux mon général:si dans un service hospitalier les moyens en personnel ne sont pas là,la tentation de recourir aux neuroleptiques de façon excessive est plus grande,surtout s’il s’agit de crise clastique et qu’il n’y a pas d’équipe de « sécurité » pour prêter main forte à des soignants en nombre insuffisant et de plus en plus féminisé ( ce qui n’est évidemment pas une critique des infirmières) : le rapport des forces en psychiatrie est fondamental,pour que les services soient vraiment thérapeutiques.Pour le reste,entièrement d’accord avec vous.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès