• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Martha 29 novembre 2013 13:38

@ Ronny,

 Vous parlez « de conflit d’intérêt » pour les travaux de Séralini. Je vous signale que c’est exactement ce point dont avait à débattre le tribunal correctionnel de Paris, lors du procès en diffamation demandé par Séralini contre M.Fellous (Institut Pasteur) qui pour invalider ses travaux l’accusait justement de cela.

 Le Tribunal correctionnel en donnant raison à G-E.Séralini à ouvert la possibilité d’ouvrir le débat scientifique au sujet du danger que représentait la consommation d’OGM Roundup résistants lorsqu’ils avaient justement été traité par ce produit + ses « adjuvants ».
 C’est très important : enfin les OGM traités, ou pas, pouvaient êtres soumis à la question par les scientifiques.

 Jusque là, ils n’étaient connus que par les essais effectués par les « scientifiques » de Monsanto, sur 90 jours. => là on ne parlait pas de « conflit d’intérêt ».
 Ce qui est scandaleux c’est que toutes les décisions Européennes concernant l’utilisation des OGM ne se soient appuyées que sur ces seuls travaux, scientifiquement HAUTEMENT CRITICABLES !

 Si vous défendez une recherche scientifique « non biaisée », interrogez-vous sur la validité des expériences de « mise sur le marcher » qui sont entierement contrôlées par Monsanto et non remises en question par « les experts » de la commission Européenne.

 Jusqu’à preuve du contraire les travaux de Séralini sur plus de deux ans de vie des rats d’expérience, sont les seuls qui ressemblent à qque chose de scientifique. Tant qu’ils ne seront pas refaits de manière honnête par plusieurs laboratoires indépendants et fiables, ce sont eux qui feront référence. Désolé !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès