• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Julien Coblence Julien Coblence 5 décembre 2013 12:05

D’accord, le maïs NK603 n’est pas cultivé en Europe. D’accord, l’EFSA a commandé une étude sur les effets toxiques à long terme. En attendant, on continue de développer et vendre des ogm à travers le monde (brésil, inde, indonésie, afrique et bien sûr USA). Or, avec la globalisation des échanges commerciaux et l’évidente incapacité à contrôler la provenance de tous les ingrédients entrants dans la composition des aliments transformés, il se peut que des ogm se glissent dans notre boisson, dans notre viande, dans nos biscuits (d’où l’intérêt de consommer « bio », même si ce n’est pas forcément sain, au moins, on rajoute une couche de contrôle). 


Plus encore, le parti pris est évidemment contre tous les OGM qui, en l’absence de preuves absolues, pourraient modifier le code génétique du vivant (celui des cultures contaminées - qui, au passage deviennent propriétés des compagnies biotech ce qui me semble un tantinet immoral - et éventuellement, notre code !). La base du problème, comme expliqué dans « Tous cobayes », c’est que ça se propage avec le vent. http://permaculturenews.org/2009/12/15/bayer-admits-it-is-unable-to-control-spread-of-gmos/ ou http://www.infogm.org/spip.php?article1306

Ainsi, il me semble indispensable d’avoir une certitude avancée sur l’innocuité des OGM or, les études de toxicité qui ont été réalisées depuis 25 ans, ne le sont que sur de courtes périodes.

En réalité, le titre de mon article, volontairement provocateur, aurait pu être le suivant : Quand la science des OGM perd sa crédibilité...devons-nous continuer à avoir confiance ?
C’est qu’il y a tout de même de quoi s’affoler avec la nouvelle variété de saumon qui a récemment été approuvée (http://www.theguardian.com/environment/2010/aug/25/gm-salmon-us-fda-consultation). Surtout quand on reconnait le risque que cette variété se propage dans les océans de manière irréversible (le gros poisson mange toujours le petit... smiley

Et pour reprendre les arguments de M. Laferier (le troll), je vous suggère de garder un esprit ouvert au sujet de la modernité et la philantropie des multinationales de la biotechnologie : http://survie.org/bpem/dossiers-thematiques/alimentation/revue-de-presse-309/article/ogm-le-rapporteur-de-l-onu-sur-le ou http://www.gmfreecymru.org/news/Press_Notice20bOct20011.htm ou http://www.corporatewatch.org/?lid=320 (là, c’est pas juste les OGM mais bon, ils en fabriquent aussi). Mais bon, vous allez me dire qu’il faut vivre avec son temps et que je devrais retourner dans le tiers-monde si je ne suis pas content. Après tout, business is business !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès