• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Abou Antoun Abou Antoun 18 janvier 2014 11:15

ll n’y a pas de politiciens de droite ou de gauche, il n’y a que des gens qui ont pris une voie en fonction des place libres.
Oui, très souvent un changement d’orientation politique correspond exactement à un refus d’investiture pour un mandat donné ou à une estimation bonne ou mauvaise des chances de vaincre avec l’étiquette du parti. On passe alors de socialiste à vert ou de socialiste à RG ou le contraire. Les partis centristes, porteurs d’aucune idéologie particulière, servent aussi à cela pour les élus de droite. Les transfuges ont quand même intérêt à faire attention, quand ils se plantent ils sont punis, ils ne peuvent plus continuer que sous l’étiquette ’non inscrit’. C’est aussi simple que cela.
La disparition du PCF à gauche a laissé un grand vide que certains socialistes s’efforcent de combler sans jamais y parvenir (Chevènement, Emmanuelli et aujourd’hui Mélenchon). ils s’y essaient en général en deux temps (animation d’un courant de gauche au sein du PS puis départ tonitruant du parti avec création d’un nouveau parti).
De la même façon à droite certains élus devant la dérive libérale du parti ’gaulliste’ s’efforce de ressusciter le ’gaullisme historique’ sans plus de succès.
Décidément ce n’est pas facile de se refaire une virginité quand on est issu d’un parti de gouvernement.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès