• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


JMBerniolles 18 janvier 2014 14:17

Comme dans notre pays naufragé nous ne disposons pas de la véritable information et bien entendu de l’accès à des analyses géopolitiques fines qui seraient réalisées sur des faits réels, nous passons à côté d’événements qui sont révélateurs d’un tournant sur l’échiquier mondial des rapports de forces et donc de l’émergence de nouvelles relations internationales impensables il y a peu.


Parmi les choses qui sont passées inaperçues et qui étaient impensables, il y a le lâchage des USA par l’Angleterre sur la question des frappes projetées sur la Syrie.

Cela a été habillé par un refus de la chambre des députés, mais c’est bel et bien un virage à 180° opéré par Cameron.
Dans la foulée l’Angleterre a renoué immédiatement avec l’Iran [quant on pense au contentieux !], elle milite maintenant pour la participation de l’Iran à Genève II, développe des liens commerciaux avec ce pays... N’était ce pas impensable ?

Dans un contexte où leur pouvoir militaire est affaibli, les USA ont un besoin vital de préserver le rôle majeur du dollar dans les échanges internationaux.
D’où leurs efforts pour ouvrir de nouveaux marchés, - Iran, Ukraine.. -, les traités transatlantique et transpacifique... C’est absolument vital pour leur système d’autant qu’ils fabriquent des dollars papiers à coup de 80 milliards de dollars par mois avec leurs QE.

On voit que pour contrer cela, et pour faire définitivement capoter les sanctions contre l’Iran, la Russie est en train de négocier avec l’Iran l’achat de pétrole dont elle n’a pas besoin, sous forme de troc.

Dans cette évolution rapide, la France du triste couple Hollande/Fabius est complètement larguée. 





Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès