• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


doctorix doctorix 23 janvier 2014 16:17

Quitter l’Euro, c’est s’offrir la possibilité de frapper monnaie, qui nous a été ôtée par le couple diabolique Pompidou Giscard à la solde de Rothschild en 73.

Frapper monnaie, c’est pour l’Etat la possibilité de prêter à taux zéro.
D’ailleurs vous pouvez facilement comprendre que c’est cette Europe des banquiers, (avec en corollaire un remboursement d’une dette à caractère sacré, moral, incontournable, alors qu’elle est majoritairement inique) qui nous fout dans le purin en lisant cet article :
http://resistance71.wordpress.com/2014/01/23/crise-economique-voir-la-dette-sous-un-autre-angle-pour-mieux-cesser-de-la-payer/#comment-14115
Et vous, les moralistes qui vous empressez de prendre le contre-pied de cet article parfaitement sensé, et qui vous plussez l’un l’autre, retournez manger votre soupe chez vos amis banquiers et autres PDG de multinationales et cessez de désinformer les peuples.
Si on revient au franc, on en bavera un peu pour nos achats à l’extérieur, mais on vendra plus facilement nos produits aussi bien sur le plan intérieur qu’à l’export. 
Et tout le monde y gagnera.
Acheter Français, c’est quand même le meilleur moyen de lutter contre le chômage.
C’est ce que permet un franc plus faible. Et une inflation modulable. Je me doute bien que ça ne plait pas aux rentiers et autres parasites.
Pardonnez-moi, mais je préfère le soutien des travailleurs à celui des rentiers.
Votez Asselineau !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès