• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


popov 24 janvier 2014 16:34
Energie solaire. Comment la récupérer et pour en faire quoi.

Le chauffage solaire.
Chaque centimètre carré perpendiculaire au rayonnement solaire reçoit environ une calorie par minute. Donc, en comptant 5 heures ensoleillées par jour, un mètre carré reçoit environ 3000 kilocalories par jour. De quoi élever la température de 3000 litre d’eau de 1 degré (ou de 300 litres d’eau de 10 degrés, ou de 75 litre d’eau de 40 degrés). Mais le rendement n’es pas de 100%. Il faut donc compter une surface double pour le même effet.
Toujours est-il que c’est le moyen le plus simple pour faire des économies d’énergie. Un bricoleur peut arriver à en fabriquer un à peu de frais.

Le panneau voltaïque 
Encore très couteux, et son rendement n’est d’environ que de 10%. Donc un mètre carré de panneau produit environ 1000 calories en énergie électrique, soit 4000 joules par minute. Cela revient à une puissance de 65 watts !!! Avec 10 mètres carrés de panneaux voltaiques, vous avez moins de 1 kW de puissance. Et de plus cette énergie est produite pendant la journée, quand on a le moins besoin d’électricité. La construction d’un panneau voltaïque est hors de portée du bricoleur.

Pour les bricoleurs, la pompe fluidyne.
Il s’agit d’une pompe à eau qui fonctionne sur le principe du moteur Stirling. Un côté est chauffé (par exemple par le rayonnement solaire concentré par un miroir convergent, et l’autre refroidi.
Voici un bon point de départ
Il s’agit d’une pompe à eau, mais elle peut servir à actionner un générateur électrique. De plus tous les autres moteurs Stirling peuvent fonctionner à la chaleur solaire. La pompe fluidyne a été choisie ici parce que c’est le plus simple à réaliser.

Pour les bricoleurs surdoués : les moteurs thermoacoustiques.
Il s’agit de moteurs sans pièces mobiles qui utilisent la chaleur (solaire par exemple) pour créer des ondes acoustiques dans un gros tuyau. Ces ondes peuvent actionner un générateur linéaire (un haut-parleur inversé, en quelque sorte) pour produire directement de l’électricité, ou pour imprimer un mouvement de va et vient à un piston. On peut aussi s’en servir pour produire du froid (un réfrigérateur sans aucune pièces mobiles et sans gaz polluant et qui fonctionne directement à l’énergie solaire).
Une démonstration du principe du moteur. 

Un article plus matheux sur la réfrigération thermoacoustique.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès