• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Marais 4 février 2014 14:14

Il y a deux éléments fondamentaux pour l’Homme : l’Esprit et la Matière. Si la Matière est le monde, l’Esprit est le spirituel.

Si les brutes réussissent tellement bien, c’est parce qu’ils ont intégré la loi suprême de la nature : la Nature est faite de prédation. Il est immergé dans la Matière, négligeant l’Esprit, son esprit.
Or, ce n’est pas par la prédation, la guerre du tous contre tous, que l’Homme a prospéré jusqu’à s’extraire de la chaîne alimentaire mais parce qu’il a bâti, coopéré, imaginé... Sans solidarité ni coopération internes au groupe, les vieux seraient abandonnés, le meurtre serait acceptable, il n’y aurait pas de civilisation. Ce sont les bisounours.


C’est pour cela que le bisounours est ridiculisé : même s’il est plus individuellement efficace d’être une brute que d’être un bisounours, le bisounours est plus évolué spirituellement et a élaboré la civilisation.
Fondamentalement, le bisounours est l’ennemi naturel de la brute : au final, les bisounours comme les brutes sont minoritaires, et c’est le contrôle sur la société qui fait qu’ils l’emportent ou non.
Comme les brutes l’ont emporté, ils les tuent juste symboliquement, socialement.

Toutefois je ne pense pas comme vous que le bisounours est pacifiste : parfois la violence est nécessaire. Si l’on ne se défend pas, on peut perdre face aux brutes. C’est ce qui est arrivé aux Indiens d’Amérique ou aux Aborigènes.

C’est pour cela que la France est en décadence : les brutes l’ont emporté et imposent leur énergie animale au restant de la société, la renvoyant spirituellement en arrière.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès