• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Marais 28 janvier 2014 13:47

@ Pelletier Jean :


D’une part, il y a une différence entre les slogans « Juif, la France n’est pas à toi » et « Hollande ou le CRIF, qui dirige qui ? ». Dans le premier cas, la phrase est clairement antisémite, doit être condamnée, etc.

Dans le second, cas, la phrase est plutôt politique. Or, quand on voit le cirque médiatique et juridique qui s’est déclenché contre Dieudonné depuis une décennie, à l’origine parce qu’il faisait un sketch sur un colon israélien, cela est troublant.
Même si Dieudonné a gagné contre l’iniquité, il l’a fait par son talent et le soutien de tous ses fans.

Si ceux qui crient la première expriment une pensée peu recommandable, ceux qui crient la seconde phrase seraient plutôt patriotes ou nationalistes, où l’amour de la France est leur seul intérêt commun. Ils ne veulent qu’un lobby, juif dans ce cas, contrôle la France, c’est aussi simple que cela. 

Pour prendre une analogie avec le CRIJ et les juifs français, c’est comme si la colonisation représentait toute l’histoire de France.


D’autre part, cela ne semble pas aller de soi pour toutes les personnes de gauche. Hitler a été élu à cause de la situation économique de son pays, car les gens étaient prêts à n’importe quoi pour sauver la situation. C’est la pauvreté et la misère qui créent en majorité de l’intolérance et de violence.

François Mitterrand ne semble pas l’avoir compris, comme François Hollande non plus.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès