• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


ObjectifObjectif 10 février 2014 12:55

Merci de répondre avec autant d’ouverture.

Je crois que nous sommes arrivés au nœud de mon problème de compréhension.

J’ai toujours pensé que le psychologue à l’école était payé pour s’occuper des problèmes des enfants. Toutes les autres personnes de l’école sont des adultes, avec un libre-arbitre et l’accès gratuit à des aides psychologiques, autant qu’ils le veulent.

Le seul qui ne peut pas chercher de l’aide dans le circuit médical, c’est bien l’enfant. Et dans ma grande naïveté, je pensais que le psychologue des enfants était là pour les enfants.

Aujourd’hui, je découvre que c’est faux : le psychologue n’est pas A l’école pour les enfants, il est le psychologue DE l’école pour protéger l’école CONTRE les enfants.

"la demande qui m’a été faite était de trouver une solution au problème suscité par le comportement prédateur de Tony dans l’enceinte scolaire.« 

Je vois la communication de Tony, avec ses moyens, comme une demande d’aide, une alarme montrant qu’il s’est passé quelque chose de grave qui l’amène à transgresser des règles qu’il connait tout à fait, comme la suite l’a prouvé.

La demande du personnel est de supprimer l’alarme. A quoi sert une alarme, alors ?

 » j’avais mission d’aider l’école, pas de soigner Tony.« 

Mais comment savez-vous que Tony »devait être soigné«  ? C’est un comportement naturel et souhaitable de lancer une alarme si vous êtes victime d’un viol, non ? Comment savoir si vous ne posez pas de questions, alors que le type même de communication non verbale, »par l’action« , montre une situation d’impossibilité de verbaliser et donc un aspect de douleur profonde ?

Je ne peux que faire le lien ici avec l’attitude hélas trop habituelle de déclarer les enfants qui témoignent des agressions qu’ils ont subis, comme des »malades« , et de déclarer les personnes qui leur portent de l’aide aussi comme des malades.

 »Pour le reste, j’ai fait confiance aux services qui en ont la charge."
Comme vous pensez que vous êtes payé par l’école pour défendre l’école CONTRE les enfants, et que vous savez que les autres psychologues sont payés par les services sociaux, comment pourriez-vous pensez qu’ils ne sont pas payés comme pour vous, pour défendre les services sociaux CONTRE les enfants ?

Si vous en restez à votre position, selon vous qui pourrait défendre les enfants étant donné que les enfants ne peuvent payer personne pour les défendre ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès