• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


jaja jaja 10 février 2014 11:49

En fait ce tirage au sort, outre qu’on ne voit pas du tout comment il pourrait être mis en oeuvre, est une nouvelle mouture de révolution bourgeoise censé apporter la vraie démocratie au « peuple », autrement dit à toutes les couches de la société...

C’est la négation même de la lutte des classes puisqu’il permet aux représentants de l’oligarchie bourgeoise de siéger dans les instances dirigeantes où, par l’habitude et le savoir-faire séculaire du commandement, l’argent, la culture, ...les mêmes dirigeants politiques qu’aujourd’hui émergeront au final et se débrouilleront toujours pour rendre pérenne leur domination.

Ce système d’élection par tirage au sort est au mieux une vue « de droite », au pire une immense rigolade.. Chouard son instigateur cultivant des relations avec des personnalités douteuses notoirement d’extrême droite..
Ce système a d’ailleurs été essayé dans le passé par certains syndicats mais il n’a pu, hélas, éviter le retour d’une oligarchie, d’une bureaucratie dirigeante à leur tête malgré une homogénéité de classe en leur sein qui n’existe évidemment pas sur les listes électorales du tirage au sort...

C’est d’abord aux travailleurs de décider quand et comment abattre le capitalisme, cette dictature des riches défendue par l’État, l’armée, les patrons et les flics au service de ce « système » comme on dit aujourd’hui... Et ça ne se fera jamais par les urnes, tirage au sort ou non...Seuls des imbéciles ou des enfumeurs peuvent imaginer ça !

La démocratie directe ce sont les Assemblées générales qui tranchent et décident dans tous les domaines de la vie, y compris dans le monde aujourd’hui totalitaire de l’entreprise ! La démocratie ce n’est pas que le monde de la Cité, c’est aussi de transformer les bagnes capitalistes actuels en entreprises au service des gens...

Bref, je ne délègue pas mes droits de travailleur à une assemblée interclassiste où siègent des gens tirés au sort, prolétaires comme patrons... majoritairement dépolitisés, comme le sont hélas la majorité des gens de tous les peuples du monde, et ramenés par les nouveaux oligarques « tirés au sort » à « la réfection des toitures » dont parle l’auteur...

Pour changer vraiment de paradigme et de société, s’organiser contre la dictature de classe de la Bourgeoisie est une nécessité.. donc le role des partis politiques révolutionnaires n’est pas une histoire terminée ! D’ailleurs ces partis de la Révolution à venir existeront dans la légalité comme dans la clandestinité s’ils venaient à être interdits par les partisans du tirage au sort ou autres réactionnaires futurs !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès