• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


olivier cabanel olivier cabanel 25 février 2014 11:26

Kookaburra

c’est bien effectivement le dilemne, car continuer le nucléaire, c’est prendre le risque fukushima, dont on connait maintenant les conséquences sanitaires, et financières...et c’est pas fini !!! j’ai bien peur que le pire n’est pas encore arrivé.
par contre, comme je l’ai prouvé dans l’article, sortir du nucléaire ne veut pas dire retourner au charbon !
ça signifie qu’il faudra changer de modèle, la transition énergétique ne passe pas uniquement par des choix énergétiques propres, mais aussi à la rentabilité maximum des installations, par une meilleur isolation des habitations, des entreprises, des commerces etc
et puis aussi a ne pas tomber dans le piège du gigantisme : plus les installations (qu’elles quelles soient) sont importantes en quantité de production, plus il y a gaspillage occasionné par le transport.
donc oui, il faut privilégier la production sur nos toits, avec consommation immédiate...
et c’est possible pour les immeubles, comme pour les maisons...
c’est donc dommage qu’aujourd’hui, nous assistions a la mise en place de « champs d’éoliennes », de « centrales solaires gigantesques »...même si le choix énergétique est a saluer.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès