• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


mortelune mortelune 7 mars 2014 11:57

Merci Serge pour votre article magnifique d’humanité. L’esclavage n’a pas cessé de d’exister. Les maitres plus ou moins pourris de l’intérieur sont toujours là et comment pourraient-ils avoir disparus. Ce film ne m’a pas ému que pour le passé des esclaves, il m’a ému pour tout ceux qui se réveillent en découvrant les chaines qu’ils ont aux pieds. Ces milliards de gens qui savent que leur vie d’humain est subordonnée à leur soumission, au système, aux patrons, aux politiques, aux policiers, aux militaires, aux religieux et j’en passe... 

Qu’ils soient ouvriers, paysans, travailleurs du Soudan, de France et d’ailleurs ne change rien. Seule la prise de conscience est passible d’une grande souffrance physique ou psychologique. C’est sans doute pour cela que beaucoup choisissent de s’endormir ou de ne jamais se réveiller.

nota : Un rapide calcul permet de savoir qu’un salarié français (à ses yeux il n’est évidemment pas un esclave) travaille 9 mois dans l’année sans être payé (le salaire moins toutes les charges, taxes, impôts). 3 mois de salaires pour vivre n’étant pas suffisant on comprend mieux pourquoi il achète tout à crédit. On comprend mieux aussi pourquoi sa femme travaille. Les féministes diront que c’est pour leur liberté, leur indépendance. En tant que femme je répond « mon cul », des millions de femmes sont obligées de travailler parce qu’un salaire ne suffit plus. Le salarié français ne prend pas les coups de fouet sur son lieu de travail, non, mais il les prend dans la rue s’il montre son mécontentement.

Je conseille donc à tous de s’endormir devant la télé et les matchs de foot pour éviter de prendre conscience. Avec un peu de chance vous ferez de beaux rêves...

Evidemment je ne parle même pas de ces millions de « vrais » esclaves qui survivent actuellement sur la planète.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès