• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Torvald 13 mars 2014 13:12

 Il y a un bail j’ai écris sur le ng fr.newsgroup.cinema... « Complètement à côté de la plaque le père Welles » Orson, déjà lui, à propos de l’Affaire Dominici sur laquelle il a tourné un documentaire. Evidemment on s’est attiré les foudres de ses fans, mais je maintiens. Bref passons.

« Le tambour » est une oeuvre presque onirique dans laquelle l’apport de Grass/Schlöndorf est déterminant. A vouloir se baser directement sur une trame et des personnages réels on s’expose inévitablement à la comparaison. En laissant de côté l’impact déterminant des circonstances on tombe dans la facilité de deux acteurs soi-disant maîtres de l’Histoire. Et comme de bien entendu les comédiens en rajoutent des tonnes.
Mais non ce ne sont que des marionnettes.

Quant à Amadeus, pourquoi ne pas inventer une rivalité entre Salieri et le petit génie, mais l’incarnation de Mozart par T. Hulce est vraiment tirée par les cheveux, capillotractée comme disent les critiques.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès