• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


titi 17 mars 2014 11:46

En fait ce qui est drôle sur cette histoire de Crimée c’est la capacité de certains à retourner leur veste.

Car l’histoire c’est quoi ?
C’est l’histoire de la colonisation d’un pays, la Crimée le massacre de son peuple les Tatars, et au jour où le colonisé coupe les liens avec son colonisateur, les colons présents n’en veulent pas et demandent le rattachement à la mère patrie.
Le tout avec un mélange d’affectif, d’économie, stratégique.

J’aimerai beaucoup connaître l’avis de gens d’AV sur ce qui s’est passé en Algérie il y a 60 ans, où les colons et l’OAS, majoritaires dans certaines villes souhaitaient rester Français ? Avec de l’affectif, de l’économique (découvertes récentes du pétrole dans le Sahara), du stratégique (bases françaises sur la méditerranée)

Le parallèle me parait intéressant.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès