• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Depositaire 18 mars 2014 22:14

Article intéressant. Mais comme le souligne certains commentateurs à juste titre, les arts martiaux, à l’origine n’étaient pas conçus pour le combat mais pour la maitrise de soi. Accessoirement, compte tenu de la rudesse des mœurs de l’époque ils en sont arrivés à être utilisés pour se défendre.

Alors bien sur on ne peut rien contre quelqu’un qui vous tire dessus à distance avec un fusil ou un révolver. Mais bon, on ne se fait pas agresser à chaque coin de rue non plus.

De fait, la pratique des arts martiaux peut nous aider en cas d’agression, mais au-delà elle peut apporter au niveau physique et psychologique.

Le problème du judo est qu’aujourd’hui, il ressemble plus au catch qu’au véritable judo dont le terme en japonais signifie « la voie souple ». Cet art martial est censé utiliser la force de l’adversaire contre lui. Mais aujourd’hui, c’est exactement le contraire. c’est le plus fort physiquement qui gagnera dans un combat. Il n’y a qu’à voir l’entrainement dans les dojos. Chacun travaille son « spécial », très souvent, d’ailleurs, la technique de hanche appelée « uchi mata ». Et dans un combat, une compétition, envers et contre tout il cherchera à appliquer son « spécial ». Quitte à utiliser la force maximale pour cela. C’est un non sens pur et simple. On en est arrivé à faire comme en boxe ou en lutte gréco-romaine : des catégories de poids.

L’aikido, que j’ai pour ma part beaucoup pratiqué, et que je connais bien, présente encore bien des avantages. Le premier et qu’il est strictement défensif et ne peut être agressif par nature. Ensuite, la notion de poids, de force physique, n’entre pas beaucoup en ligne de compte. De même cet art martial est basé essentiellement sur l’esquive. Pour ma part cela m’a un jour sauvé la vie. Un jour voulant traverser une rue, je n’avais pas vu un camion arriver de ma gauche très vite, du coin de l’oeil je l’ai vu et par réflexe j’ai fait une esquive vers l’arrière ce qui m’a permis d’être décalé d’environ 50cm en arrière. Si cette esquive, grâce à l’entrainement assidu effectué depuis plusieurs années n’était pas passée au stade de réflexe, je ne serais pas ici en train d’écrire ce commentaire. Il y a longtemps que je serais mort et enterré. Et j’ai d’autres anecdotes de ce genre. Donc, en définitive, je ne saurais assez encourager la pratique des arts martiaux, du moins en dehors de la notion d’agressivité fort développée en Occident. Elle peut donner un certain sens de l’équilibre, de plus au niveau sportif, c’est assez complet et comme je l’ai décrit plus haut, en dehors de la notion de combat elle peut vous sauver la vie.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès