• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


asterix asterix 17 mars 2014 22:03

Bonsoir CN46600,

Asterix ne roule pour personne si ce n’est sa seule sincérité.
Franchement, vous ne pourriez mieux le dire ; votre embargo qui a toujours justifié vos échecs patents est plus important, plus humainement intolérable que d’avoir reçu du napalm plein la gueule.
Vous qui parlez d’hopitaux, sachez qu’encore aujourd’hui naissent au Laos quantité d’enfants aux membres difformes et circulent un nombre considérable d’ingembes victimes des bombes anti-personnelles, ces mêmes bombes anti-personnelles que vous avez disséminées en Angola au nom de la cause inverse.
Ce sera tout sur les hopitaux. Je n’ai pas de chiffres sous la main.
Mais j’ai des yeux, des oreilles... Au Laos, une visite médicale coûte 1 dollar. Chaque village a sa pharmacie, ses doses d’anti-venin. D’autres pertinences que je n’ai JAMAIS vues à Cuba, el paraiso de la médecine gratuite où on ne reçoit rien sauf si on paye.

Vos 600 attentats ratés contre le colosse, c’est du vent. Aussi ridicule que de faire de moi un adepte de Yolanda Sanchez. La poursuivez-vous parce qu’il s’agit d’une jiniterra, comme on dit dans la calle ?

Vos importations et importations, je n’en ai que foutre puisque le peuple n’en voit pas la couleur. Et le peuple, lui y sait pas se payer un demi-kilo de bidoche par mois, sauf s’il fait partie de votre groupement de privilégiés, ou s’il reçoit un mandat de Miami.
Pour tous les autres, c’est l’égalité absolue, c’est à dire zéro !
Vous connaissez la plaisanterie : à Cuba, le salaire mensuel permet de manger du riz ax haricots, avoir juste de quoi se vêtir et acheter du savon... mais pas les trois à la fois. 

Et le successeur, celui qui va devoir gérer cette catastrophe, cette corruption ultra-présente, ces méthodes directement héritées de Batista que d’autres ont fait perdurer au nom d’une autre cause, cette malédiction qu’a toujours été Cuba, ce successeur, au lieu de le choisir entre vous, demandez au peuple de le faire à votre place.
Je suis rebelle à votre communisme, Monsieur.
Mes salutations


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès