• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


François Asselineau François Asselineau 20 mars 2014 16:12

 @Par soi même

Je vous remercie pour l’intérêt que vous portez à l’UPR.

L’UPR ne présente en effet pas de candidats aux élections municipales.
Pour trois raisons :

1°) nous n’avons pas assez d’argent ni d’adhérents pour pouvoir nous présenter raisonnablement à ce type d’élections ;

2°) les élections municipales sont d’abord fondées sur des enjeux locaux et reposent sur le clivage droite-gauche.

Ce type d’élections n’est donc guère approprié à un mouvement comme le nôtre, qui regroupe des Français au-delà du clivage droite-gauche dans le but provisoire de sauver la France, sur le modèle du Conseil National de la Résistance de 1944.

Quitte à forcer le trait, imagine-t-on que, si Pétain avait organisé des élections municipales en 1941 en « Zone libre », on ait vu fleurir des listes « CNR » ou « France Libre » à ces élections ? Evidemment non.

3°) en 2014, ces élections interviennent quelques semaines seulement avant les élections européennes, auxquelles, en revanche, nous allons présenter des listes.

Nos moyens ne nous permettant pas de participer à plusieurs élections de suite, nous avons bien sûr préféré nous présenter aux élections européennes, qui correspondent parfaitement à notre but puisque ce sont les seules élections où le public s’intéresse vraiment à la question européenne.

------------------------------

A ceux qui font mine de s’étonner qu’un parti anti-UE comme le nôtre participe à des élections européennes, nous répondons :

a)- que c’est un moyen pour nous de gagner en notoriété nationale,

b)- que nous avons des partis similaires dans d’autres pays d’Europe qui vont également se présenter pour sortir de l’UE (cf. notre participation au colloque de l’EPAM en Grèce en décembre 2013)

c)- que les élections européennes sont les seules élections où l’on peut voir surgir un mouvement anti-UE, comme l’a prouvé notamment le UKIP au Royaume-Uni par exemple (quoi que l’UKIP ait des différences substantielles avec nous, son atlantisme et son positionnement très à droite notamment, alors que l’UPR veille à rester au-dessus du clivage droite-gauche je le souligne de nouveau).

d)- que si nous ne nous présentions pas, nous laisserions la voie libre soit à l’abstention (ce qui ne gêne aucunement les européistes), soit à des mouvements-leurres comme le FN.

e)- enfin, que c’est la réponse logique à tous les partis européistes qui se présentent à nos élections nationales, en ayant à l’esprit l’idée de détruire la nation France de l’intérieur. Objectif explicitement énoncé désormais par EELV.

Puisque les européistes participent aux élections nationales avec pour objectif de détruire la nation française, nous allons nous présenter, nous, aux élections européennes avec pour objectif de détruire l’UE.

Bien à vous,
FA


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès