• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Chercheurdutemps 19 avril 2014 12:48

Un chasseur bombardier russe SU 24 a effectué pendant environ 90 minutes une douzaine de passes à basse altitude (presque au ras des vagues) à environ 1 kilomètre du navire espion américain. Un second SU 24 est resté à plus haute altitude et en retrait. Il s’agit manifestement d’une démonstration très claire des Russes : un pilote ne ferait pas ainsi le « guignol » dans un tel contexte et ses « exploits » ne passeraient pas à la télévision...

Quant à affirmer que les survols ont provoqué la panique à bord, j’ai quelques doutes : impressionné, inquiété certainement ! Si l’équipage d’un navire de guerre en est à perdre les pédales à ce point pour un simple exercice d’intimidation, les Américains n’ont tout simplement plus de marine ! Je suis également très dubitatif sur la présence d’une équipe de télévision russe (ou autre) sur un navire de guerre opérant en Mer noire et encore plus sur sa capacité à pouvoir retransmettre de pareilles images. C’est une bonne petite opération de propagande russe et rien de plus, de là à s’imaginer que l’armée américaine va se débander au premier coup de feu c’est du pur fantasme !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès