• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


paul 23 avril 2014 12:37

Les US, et leur colonie européenne, ont mis le feu aux portes de la Russie, provoqué un putsch, maintenant ils se contentent de souffler sur ce feu et d’observer les dégâts .
Il faut que Poutine ait les nerfs solides pour ne pas tomber dans le piège des provocations grossières depuis ce début d’année. 

Passons sur la visite du sénile McCain à Kiev, le « good guy » Obama y a envoyé le 13 avril le directeur de la CIA, puis le 22 avril le vice président Joé Biden pour soutenir les nouvelles autorités et apporter des preuves de la présence russe en Ukraine (la Croix), ce dont nos médias se sont aussitôt fait l’écho, notamment France 2.La tournée européenne d’Obama le mois dernier, qui s’est terminée à Rome, était bien celle du nouvel Impérator venu resserrer les liens politiques .

La guerre de l’énergie des US comporte une grosse part de bluff, elle fait partie d’une stratégie globale de harcèlement, comme cette relance des tensions en Syrie, aussitôt reprise par Fabius-le-félon .
Mais pour l’Ukraine et les sources d’énergie, c’est l’Europe qui risque de payer le prix fort de la folie impérialiste étasunienne . 

 www.nouvelles3.com/ nouvelles/ les-etatsunis-apportent-des-preuves-sur-la-presence-russe-en-ukraine

french.ruvr.ru/ 2014_03_27/ Alors-que-M-Obama-etait-en-Europe-Kiev-a-lance-l-operation-nuit-des-l ongs-couteaux-2412 

www.reseauinternational.net/les-usa-desesperent-disoler-russie/


 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès