• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Robert Biloute Robert Biloute 26 avril 2014 17:18

« la réalité c’est une courbe, pas une succession de droites. »

Je suis assez d’accord avec ça, encore que je n’en sais rien, là vous me parlez plus de métaphysique que de physique. La physique c’est la modélisation, c’est « tout se passe comme si », et c’est le mieux qu’on puisse faire.

Mais je pense que vous ne comprenez pas la portée de mon argument : je ne dis pas « la nature est comme ça et pas comme vous dites », je dis « vous ne contredisez pas le principe d’équivalence avec votre expérience, car cette dernière est effectuée dans des conditions où Einstein lui même reconnaitrait que le principe d’équivalence ne s’applique pas ». C’est d’ailleurs pour ça qu’on prend soin de restreindre la validité de ce principe : il n’est valable que localement, or votre expérience n’est pas locale si l’on considère le champ de gravitation divergeant généré par la terre.

Par ex pour un objet assez étendu, la force de gravitation n’aura pas la même direction aux différents points composant cet objet. Vous aurez des effets de marées, qui ne seront évidemment pas reproduits avec une accélération.

Par contre, pour un un objet assez petit ça marche, évidemment vu que le test devient local au sens des sciences physique, et en rapport avec les échelles caractéristiques du problème.

Votre raisonnement c’est un peu équivalent à : « je prends la lune, je vois qu’il y a des forces de marée du à la gravitation terrestre, or ces forces de marées sont impossibles à reproduire avec une seule accélération, donc le principe d’équivalence est faux. »
Sauf que non : le principe d’équivalence d’einstein n’a jamais eu la prétention de s’appliquer dans ce cas là.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès