• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Marais 9 mai 2014 00:59
Bonsoir franc,


Soyons précis : L’accouplement est l’« Union du mâle et de la femelle, rendant possible l’union de leurs cellules reproductrices (gamètes), c’est-à-dire la fécondation et par là même la reproduction de l’espèce. »


Les êtres vivants s’accouplent donc pour se reproduire. Parler de contrôle de la procréation par la science est faux car il n’y aurait pas d’union de l’homme et de la femme pour la reproduction de l’espèce.


On peut aussi en conclure que le fait qu’« il n’ y’a pas de contradiction de dire que les animaux s’accouplent pour se reproduire et dire en m^me temps qu’ils ont aussi des pratiques homosexuelles » est impossible, puisque l’homosexualité est l’« Attirance sexuelle pour les personnes de son sexe (par opposition à hétérosexualité). » (définition du dictionnaire Larousse).


Et comme, vous le soulignez avec justesse, ’les animaux le font dans l’inconscience et par instinct’, des animaux homosexuels ne peuvent donc pas s’accoupler ou alors ils ne seraient pas homosexuels, au minimum bisexuels, car si un animal est naturellement homosexuel et que son comportement n’est pas déterminé par la culture, il n’a pas de pressions pour s’accoupler ou non.

Certes, mon argumentaire peut suivre la logique avec excès et suivre une piste qui serait fausse. Mais vous ne m’avez pas prouvé que mon argumentaire est faux.
Au contraire, je pense avoir affiné mon argument.
J’ignore si l’auteur ment par malice, par manque de rigueur intellectuelle ou par croyance idéologique, mais le fait est qu’il ment. Vous pourrez que mon raisonnement est vicieux, mais vous n’avez pas démontré qu’il était fallacieux.



En conséquence, cela n’invalide aucunement mon raisonnement, car dès le départ l’auteur avait choisi des termes impropres. Certes, vous pourrez arguer du fait que les termes accouplement-sexualité-reproduction... sont proches. Mais je vous répondrai que la définition de la réalité passe par la définition précise des mots. Quand on en fait une utilisation des mots erronée, on fait une définition erronée de la réalité.

Il n’est qu’à voir la politique étrangère pour le comprendre : ainsi, les néo-nazis de Svoboda seraient moins antisémites que le Front National selon Bernard-Henry Lévy.


PS : Vous aurez remarqué que ma réponse au billet de l’auteur et celle à votre billet est différente bien que notre compréhension de l’article soit la même dans ce domaine précis. Il y a une une raison très simple : je m’étais fié à ce que racontait l’auteur, y compris au sens qu’il attachait à certains mots, et mon argumentaire s’est fait en ce sens.
Ainsi, il n’aurait pas dû employer le terme d’« accouplent » mais « sexualité » ou autre synonyme pour exprimer sa pensée.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès