• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


(---.---.150.53) 2 novembre 2006 10:36

Le propos de Jean Marc Bikoko, représentant de la société civile camerounaise au Comité d’orientation et de suivi (COS) du Contrat du désendettement et de développement (C2D) et de son homologue français, Christophe Courtin, est sans équivoque : « les représentants de la société civile entendent être intégrés pleinement aux travaux du Comité technique bilatéral du C2D », ceci pour éviter que les fonds ne soient dilapidés à mauvais excient.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès