• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


JL JL 10 mai 2014 15:57

Bizarre quand même : tout le monde parle des ravisseurs et dénonce leur intention de vendre des malheureuses jeunes filles sur ’le marché des esclaves’,

mais personne ne parle des acheteurs !!! Rien, nib, pas un mot sur leur identité, leur nationalité, leurs sources de revenus.

C’est énervant, non ? Pour lutter contre les maquereaux, des gouvernements ont interdit, non pas le racolage, mais la consommation  ! Tant qu’il y aura des gens pour acheter des esclaves, il y aura des ravisseurs. Si c’est un crime d’enlever une personne pour la vendre, c’est est un aussi grand de l’acheter pour en faire son esclave.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès