• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


HELIOS HELIOS 20 mai 2014 11:11

Ceux qui veulent larguer les amarres, comme si l’eau allait entourer completement la France se trompent... comme ceux qui imaginent par ailleurs sortir du liberalisme.


La France est en Europe et le combat permanent entre une dictature des nantis et une pauvreté a la Corée du Nord fait jaser a longueur de forum.

Nous ne devons pas sortir de l’Europe parce que l’Europe c’est aussi nous. On ne change pas de nature.
Par contre la France possede un modele que nous souhaitons garder. les autres aussi ont leur modele. A nous de faire en sorte de defendre notre modele au sein de notre espace.

Nous (je) avais révé d’une certaine Europe, comme tous ceux qui ont mon age. J’avais révé d’une Europe ouverte entre les pays de l’ouest du continent, avec une liberté de circulation, une liberté economique et une « préférence » europeenne, parce qu’au fond l’homme doit appartenir a un groupe, l’Europe en etant un.
C’est aussi pour cela qu’on rejette la Turquie, parce qu’elle n’appartient pas naturellement a notre groupe (ce qui n’enleve aucune des qualités des turcs).

Alors, mon reve continue. Je rejette fermement l’Europe actuelle, celle purement commerciale des anglo-saxons (nous n’aurions jamais du incorporer les anglais, ce fut une erreur majeure), celle des marchés financiers qui nous ruinent (ce n’est pas l’euro qui pose probleme)... donc je souhaite qu’elle change.

Parler de « sortir » ou de « renegocier » c’est la même chose, je le repete on ne s’extrait pas du continent. Il nous reste l’action politique, l’action economique pour nous sortir d’un merdier que nous ne voulons pas.

Mettons tout de suite en oeuvre la « sortie », cette sortie que l’UPR (Asselineau) ne veut surtout pas, malgre le lobbying verbal que ses affidés font sur tous les blogs. S’il souhaitait sortir, il s’allierait immediatement a ceux qui peuvent gagner et auxquels il manque un cheveux, pour « ajouter » ses voix et non pas les soustraire.

Je le repete, la « sortie » prend toujours plusieurs formes (et l’euro n’a rien a y voir)....la France est un grand pays, nous sommes suffisament puissant pour non pas imposer mais orienter la construction de l’Europe a condition de le vouloir. Installons aux commandes ceux qui veulent.... votons pour ceux qui pourraient arriver a bouleverser cet ordre etablis, par ceux qui ne nous representent pas, votons pour le FN, sans aucune arriere pensée....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès