• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


benedicte_gab 15 juin 2014 17:31

Visiblement les tenants du « après moi le déluge » et « rien à foutre de mes enfants, des leurs et des suivants » ont généreusement « plussé » l’article ... les générations futures nous maudiront il n’y a aucun doute là-dessus.

Que le réchauffement climatique soit une perversion d’une réalité bien plus préoccupante et dramatique que posée, en terme de causalité et conséquences, pour permettre aux puissantes et cupides oligarchies (avec l’aide des castes vassales) de jouer sur 2 tableaux :
- en faisant peur et culpabilisant de faire passer un racket supplémentaires des populations lambda, qui leur permet de cultiver leur obésité adipeuse sans rien changer à une destruction de la biosphère qui met réellement en péril non seulement les autres espèces (qui disparaissent par centaines chaque année, ce dont visiblement peu de personnes se soucient) mais également notre espèce. 
- en donnant des informations évidemment fausses sur bien des points, ce que certains ne manqueront pas de remarquer, et qui sera utilisé par une partie d’entre eux pour dire « on nous ment il n’y a pas de problème, continuons à tout détruire et à vivre en comateux sous perfusion et tubes digestifs décérébrés !
... est une réalité, le déni des problèmes colossaux engendrés par la destruction du vivant, donc de l’équilibre de la biosphère et ses conséquences (pour les égotistes je le répète, dont les conséquences seront dramatiques également pour notre espèce et pas seulement dans les pays du sud, comme semble le croire les ethnocentrés !) empêche toute réflexion collective et action pour faire en sorte de limiter les dégâts et amorcer un changement de cap vers la viabilité remettant la Vie et le bien-vivre au centre de nos préoccupations et nos sociétés.

Actuellement la destruction de la vie que cette planète a engendré et sa transformation en décharge toxique est en train de détruire l’équilibre de la biosphère, et est en train d’engendrer un chaos climatique donc nous commençons à voir les premiers signes, sans pouvoir »prévoir« avec exactitude le type de conséquences à terme, excepté qu’elles seront désastreuses. Il est impossible de prévoir l’ensemble des conséquences, parce que le nombre de variables pourrait être considéré comme infinies, que le vivant n’est ni mécanique, ni mathématique, et donc ne serait pas modélisable même si nous étions capables d’entrer des milliards de paramètres dans un programme super intelligent et conscient (comme si une machine pouvait l’être, mais la majorité de mes semblables semblent être plus de pauvres automates que des être vivants d’où probablement leur croyance en la »machine« et au »scientisme« )... alors que c’est tout simplement impossible et relève d’un fantasme mégalomaniaque anthropocentré continuité de celui des religions du livre, et donc concernant notre culture de la religion chrétienne.

J’ajouterais pour ceux/celles qui n’en seraient pas conscients que les castes dirigeantes (et c’est comme ça depuis des millénaires) n’ont pas des enfants, mais une descendance qui sert leur fantasme d’immortalité, qu’ils n’élèvent pas mais font élever par d’autres (éventuellement dans des instituts prestigieux mais suffisamment éloignés pour ne pas les avoir sur le dos ne serait-ce que le week-end), et qu’ils se soucient comme d’une guigne de leur devenir ... croire qu’ils ne feraient rien qui mette en péril la vie de leurs enfants relève de l’ignorance ou de l’aveuglement concernant leur comportement ... bien qu’il y ait comme pour tout quelques exceptions à la règle évidemment.

Ce n’est pas parce que j’ai 55 ans et que je serais morte d’ici peu que je m’en fous, je ne m’en foutais pas à 20 ans non plus, sauf que depuis 35 ans j’ai pu voir la progression d’une marche forcée et à vitesse toujours plus folle dans le mur sans pour autant que le discours majoritaire ait changé »il n’y a pas à se préoccuper de quoi que ce soit avec fustigation des « pessimistes » mais en fait juste réalistes cherchant à alerter sur les conséquences pour éviter une catastrophe et des drames que nous pourrions d’autant plus facilement éviter, que nous sommes ceux/celles qu les construisons !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès