• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Fergus Fergus 15 juin 2014 13:49

Bonjour, Pingouin.

Il est évident que le statut des cheminots, directement lié à la pérennité de l’EPIC, est menacé. Vers quoi va-t-on avec ce projet ? Un EPIC, la holding, affirment des tenants de cette réforme. Trois EPIC, affirment d’autres partisans de cette SNCF nouvelle forme. 

Or, dans les deux cas, il y a danger. Rappelons tout d’abord que EPIC veut dire « Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial ».

Dans le cas d’une seule EPIC pour la holding, le statut des cheminots dans les deux autre entités pourrait se trouver ipso facto remis en cause dans les deux autres entités, pour cause de perte du statut d’entreprise antérieur.

Dans le cas de trois EPIC, pas de danger a priori. A ce détail près que l’Union Européenne, déjà très hostile aux EPIC et désireuse de les faire disparaître du panorama entrepreneurial, monterait très vite au créneau pour saisir l’opportunité de cette réforme pour (enfin) annuler ce statut particulier au motif que SNCF Réseau ne peut se revendiquer « commerciale », pas plus que SNCF Mobilités ne peut prétendre à être « industrielle ».

Au delà de la lutte des cheminots pour eux-mêmes, c’est à la sauvegarde d’une qualité de service aux usagers que ce mouvement social est utile.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès