• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Fergus Fergus 15 juin 2014 17:47

@ Vipère.

Pas si simple. En s’opposant à la direction, les cheminots défendent également les intérêts des voyageurs.

Cela vaut également pour les agents de la RATP. Je cite parfois l’exemple des sabots de frein des rames de métro. Leur durée de vie théorique étant de 10 ans, ils étaient naguère, par précaution, remplacés tous les 8 ans pour limiter les risques d’une rupture, synonyme de rame immobilisée et donc d’arrêt du trafic sur la ligne traduite par des retards importants sur les déplacements des voyageurs. Contre l’avis des agents de maintenance et pour répondre à ddes objectifs comptables, le remplacement de ces sabots a été retardé d’un an (tous les 9 ans), avec pour corollaire des incidents plus nombreux.

Côté SNCF, le grave accident de Brétigny s’inscrit sans doute dans la même logique de rentabilité : en réduisant le nombre des équipes d’inspection, on multiplie les risques de non-signalement d’absence ou de rupture de tirefonds sur les voies. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès