• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Marais 23 juin 2014 18:07

Le problème est que le patriotisme est un terme flou : les révolutionnaires étaient patriotes mais aussi franc-maçons et libéraux, beaucoup étaient étrangers, ils provoquèrent même la mort de 2 millions de français.

Il y a aussi le patriote De Gaulle qui fit beaucoup pour la France malgré ses zones d’ombre.

On peut analyser cette dichotomie par les termes « pays réel » et « pays légal » de Charles Maurras : le patriote du pays légal croit en la démocratie, les droits de l’Homme, en la République, il est pour la paix dans le monde, contre le racisme, la xénophobie... c’est Jules Ferry.
Le patriote du pays réel est contre l’euro, l’UE, l’américanisation de la France, contre l’atlantisme et le sionisme, contre l’immigration, il est catholique et est pour la défense de l’identité nationale, celle décrite par De Gaulle...

Le patriote du pays réel doit donc se décrire comme nationaliste, car c’est un terme clair, et ceux qui l’ont en horreur sont les mêmes que ceux qui étaient pour l’euro et l’immigration.

Je pense que Laurent Pinsolle est un patriote de ces deux pays à la fois, et c’est pour cela qu’il pointe du doigt les problèmes du système en même temps qu’il attaque violemment le FN, comme François Asselineau. Après tout, ces deux personnages sont à l’aise avec la République, illusion étendue à toute une société.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès