• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Marais 26 juin 2014 03:59

« « 3) Les ’gauchistes et mondialistes’ font partie de la République. Dénoncer le régime qui les a créé est hypocrite »....

tu fais croire que l’opposition à l’immigration est anti républicaine, monarchiste et vichyste, tais toi je t’en supplie. »

1) Le gauchisme et le mondialisme n’existaient pas ni sous la monarchie, ni sous les Empires, ni sous le Régime de Vichy. Les ’gauchistes et mondialistes’ font donc bien partie de la République. Or, s’il n’existait pas dans les autres régimes, c’est que ce régime l’a enfanté, il l’a donc créé. 
2) Je fais croire ? smiley smiley smiley. Comme si je ne croyais pas réellement ce que j’écrivais, que j’avais des intentions cachées, sur un forum. smiley smiley smiley
3) a) L’anti-républicanisme a été une part importante du parlementarisme de la IIIe République. Qu’on critique la République est donc bien républicain. D’autre part, c’est un régime politique, humain, donc critiquable par essence.
b) Le monarchisme a pour but de restaurer la monarchie. Or, selon tes propres propos ’depuis clovis la france existe mais elle s’est renforcé’, si les gens veulent revenir à un stade antérieur, où est le problème, si la République est censée être démocratique ? Le monarchisme n’est donc pas un problème
c) Avant de critiquer le vichysme, il faut savoir que le maréchal Pétain a gouverné car les républicains avaient lamentablement favorisé la défaite de 1940, et qu’il l’a fait après que la France ait été vaincue.


« bref tu confonds l’immigration avec la république comme si tu disais que l’ue=république car l’ue s’est mis en place sous la rép... tous les pays (aussi l’ancien régime) n’ont jamais détaillé ce qui est un russe, allemand ou que sais je dans le sens ethnique. »
1) Tout système est défini par un ensemble de critères. Or, c’est sous la République qu’il y a une immigration massive et que s’est établie l’UE. Donc République = immigration et UE.
2) Faux : une ethnie c’est aussi un peuple. Pour être citoyen français, donc membre du peuple français, il faut satisfaire un certain nombre de critères. Ainsi, un chinois n’est pas automatiquement français, par exemple. Un pays détaille donc ce qu’est un national.


« les républicains n’étaient pas tous athée. en effet les athées seront derrière la rép évidment mais c’est pareil pour les nazis ils seront tous au fn car seul parti anti-mondialiste mais ça ne veut pas dire que le fn est mondialiste. »
1) Comment expliques-tu que la laïcité soit devenue athéisme d’Etat ?
2) a) Comment définis-tu un nazi ? As-tu une preuve démontrant qu’il y a des nazis au FN ?
b) S’ils sont au FN car c’est un parti anti-mondialiste, cela signifie qu’il n’est pas mondialiste.


« tu es donc pour une dictature religieuse mais arrêtes de faire croire que la neutralité de l’Etat dans la religion est anti religeiux et anti catho, les pays arabes reconnaissent tous l’islam comme racines de leur pays pourtant la syrie est laïc par exemple ainsi que l’Algérie ou l’Irak. »
1) a) Je parlais du passage où tu affirmais que « la religion d’État ce fut le christianisme sous la rép jusq’en 1905 d’ailleurs. » Je n’ai fait que te reprendre.
b) la monarchie était liée au catholicisme de manière indéfectible. Si elle est une dictature, alors la République, qui est censée célébrer la Liberté, l’Egalité, la Fraternité ne devrait pas tirer sa légitimé de la monarchie, alors que tu affirmes que c’est le cas.
2) a) la France laïque a subi plus de défaites que la France royale durant le même temps. Serait-ce un signe de Dieu ? smiley
b) Pourquoi y a-t-il aussi peu de croyants si la religion chrétienne n’est pas attaquée ?
c) Il y a une différence entre racines et pratique d’une religion. La religion, si elle est aussi spirituelle, est aussi sociale et morale.


« n’importe quoi tu racontes n’imp en assemblant des choses sans rapport, n’as tu pas oublié que la république a créé le nationalisme, le même nationalisme détruit actuellement, la rép se désintègre au profit de l’ue.
la france est capitaliste car le libéralisme a eu lieu sous ce pays, dans ta logique. »

1) La colonisation et l’atlantisme sont des passions républicaines résolument antinationales ; la première permettant d’enrichir des personnes privées sous couvert de bons sentiments, la deuxième permettant à une personne privée d’obtenir des avantages sous couvert de valeurs communes et de lutte contre un ennemi aujourd’hui disparu.
2) Jean Jaurès disait : « La Nation est le Bien des pauvres ». Le nationalisme est une idéologie qui place la Nation au-dessus de tout, comme la gauchisme place la gauche au-dessus de tout. Il est donc malheureux que le nationalisme ne soit plus au pouvoir.
3) Le capitalisme est favorisé par la libre-entreprise, donc le libéralisme ; cela signifie que la Révolution libérale a favorisé le capitalisme. Selon toi, comment le capitalisme est-il apparu en France ?


« non la rév fr n’a pas été aussi libérale. le libéralisme était plus un moyen pour atteindre l’égalité. »
Sauf que la recherche de la liberté entre en contradiction avec la recherche de l’égalité. Au XIXe siècle, les ouvriers étaient mal lotis. Aujourd’hui, la société se précarise, alors que la société est libérale à la fois sur le plan économique et sociétal.
C’est une des erreurs révolutionnaires : confondre liberté et égalité.


« « 4) Tout le monde peut devenir français, le multiculturalisme n’est donc pas censé être un problème. »
non la rép n’a jamais voulu ça, la rép une et indivisible, l’imposition de la langue fr, le nationalisme, etc... »
Ce sont des républicains qui provoquent cela. Des mauvais républicains, peut-être, mais des républicains quand même.


« tu déblatères n’importe quoi tous tes amis régionalistes de l’ue et eelv sont pro immigration, la rép a voulu homogénéiser la france pas le cas de l’immigration, du multiculturalisme et du régionalisme allant dans le sens cntraire. ensuite moi je te parle de la culture fr commune à pleins de régions. »
1) a) Le régionaliste n’a pas pour but de quitter son pays mais de donner plus de pouvoirs à sa région, ce qui certes en désaccord avec le centralisme républicain mais pas avec le patriotisme ou le nationalisme. Tu dois parler de séparatisme.
b) Tu dois parler de partis indépendantistes, comme Christiane Taubira, ministre de la Justice de la République française et indépendantiste.
c) Ce ne sont pas mes amis.
2) Si la République n’est pas responsable, alors qui ? Etant donné que ce sont des personnes qui évoluent en son sein, qui en avaient obtenu du pouvoir, comme Valéry Giscard d’Estaing, qui ont appliqué ces directives ?

« le royaume de france lui même était avant tout une construction politique... la rép ont étaient fait avec une ethnie nationale particulière »
1) Certes, mais il s’appuyait sur une ethnie.
2) Oui, celle de l’ancien royaume de France, mais elle l’a déconstruite au fil du temps, et c’est par effort individuel qu’un Français est différent d’un Algérien, d’un Anglais ou d’un Chinois.


« le royaume de france n’avait pas plus une vison ethnique que a rép. royaume de france=propriété du roi ensuite n a parlé du peuple français et de la nation fr avec la rép, le nationalisme ethnique est apparu sous la rép, sous le royaume de frnace le patriotisme eth nique n’existait quasiment pas. »
1) Certes, le royaume de France n’avait pas de vision ethnique car il vivait une réalité ethnique. C’est quand cette identité ethnique commença à être menacée que l’on tenta de l’essentialiser, d’en faire une identité ethnique.
2) Voici ce qu’en dit Philippe Ploncard d’Assac : « le nationalisme est la régence de la monarchie ». Il est apparu à cause de la République et pas à grâce à elle.
3) François 1er fut libéré grâce au paiement d’une rançon payée par les habitants du royaume. C’était bien du patriotisme et il y avait donc bien une ethnie française. C’était un geste fort, et on ne demandait à l’époque d’essuyer tout le temps l’incompétence crasse de nos dirigeants.
4) Le peuple ne parlait car il avait autre chose à faire et on le fit parler dans les cahiers de doléance. Le peuple ne voulait pas voir disparaître la royauté ou voir la religion catholique menacée.


« aussi n’avaient rien d’ethnique dans ce qu’ils affichaient comme valeurs politiques. ensuite la déclaration des droits de l’homme de 1789 ne prétendait pas vouloir conquérir le monde.

...tu confonds la politique d’un pays avec la race, tu mélanges tout. toute constitution politique=mondialiste »
1) L’ethnie, notamment en tant que peuple, est une réalité, elle se vit, elle n’a pas besoin de s’exprimer car cela est évident.
2) L’Homme c’est l’espèce humaine, l’être humain dans son ensemble. La Déclaration de 1789 s’adressait à tous les hommes, tous les hommes étaient donc appelés à avoir les mêmes droits politiques. Si une religion peut être à vocation universelle car elle est spirituelle, un droit politique tend à organiser la vie des peuples ; la Déclaration de 1789 tend donc à rendre toutes les ethnies semblables. C’est l’essence du mondialisme.
3) Je n’ai pas parlé de la race. Tu sembles d’ailleurs obsédé par cette notion de race.
4) Tu confonds ce que j’affirme avec ce que tu penses que j’affirme.


« bah c’est des valeurs comme celle de la rép fr. »
Faux : les valeurs chrétiennes règlent la croyance dans l’au-delà et accessoirement notre passage ici-bas. Les valeurs républicaines règlent la vie ici-bas, tout le reste est accessoire.


« la rép fr a colonisé par impérialisme point barre... voilà la vison raciale de ta rép. politique républicaine dont les français de souche sont le fer de lance. »
1) L’impérialisme a pour but la domination, donc pour un intérêt personnel. Or, Jules Ferry parle de devoir, donc non impérialiste. Comme les colonialistes se pensaient supérieurs aux autres races, qu’elles étaient barbares, ils devaient être colonisés, non pas pour permettre à des personnes privées d’exploiter les ressources ou la main d’oeuvre locales mais de leur apporter la lumière de la Raison, donc la civilisation. Le discours officiel était donc plus charitable dans cette perspective que le discours anglais.
2) D’une part, je parlais de l’idéologie actuelle de la République actuelle. D’autre part, la majorité des Français sont restés paysans, marchands, juges... ils n’en étaient pas le fer de lance.
3) C’est ta République, pas la mienne.


Maintenant concernant la République, le mondialisme et le NOM :
« mais la rép dissoute dans le NOM et gouv mondial, n’existera plus. ... l’anéantissement de la rép fr pour le NOM. ... rien à voir avec les valeurs républicaines ces partis sont républicains que de nom comme le parti « socialiste » ... les collabos du NOM comme les collabos du nazisme vont détruirent la France et la rép. ... c’est pas républicain, c’est la mise en place du NOM. »

Tu parles beaucoup du gouvernement mondial et du Nouvel Ordre mondial, comme si c’était une chose étrangère à la République, alors qu’il a agi en son sein. De même, tu affirmes que les partis dits républicains ne le sont pas en vérité, permettant ainsi au Nouvel Ordre Mondial de s’imposer.
Dans ce cas, j’ai deux questions : premièrement, comment l’idéologie mondialiste a-t-elle pu triompher si la vraie République était dominante ? Deuxièmement, tu affirmes que ce ne sont pas partis républicains qui sont au pouvoir en alternance. Comment les républicains ont-ils pu se laisser berner à ce point ?


« la culture fr est us »
Tu parles de domination culturelle française. Actuellement, les films et les séries les plus regardés en France sont américains. On s’intéresse toujours à l’assassinat de Kennedy, aux attentats du 11 septembre. La langue internationale est l’anglais, et la mère Fioraso a tenté de réduire la place du français en France. L’élection d’Obama a été un vrai délire en France. La nourriture s’est américanisée (Mac Donald, Coca Cola, pizzas...), il y a une tendance américanophile importante parmi la population. Si la domination culturelle était réellement française ; il n’y aurait pas tous ces éléments américains dans la culture ’française’.


Par contre j’aime bien tes expressions exprimant la douceur et le besoin d’harmonie :
« cet homme ptit collabo régionaliste de l’ue ... mr intelligence 10 0000 ... un petit facho régionaliste pro ue nous emmerdant avec sa vieille région ... le petit anti-français ... dis toi pro ue et mondialiste. ... cette minorité de français on va les écraser avec toi le mondialiste, car on est des patriotes fr toi un traître, un petit régionaliste stipendié par l’ue pour mettre à mal l’unicité fr. ... QI 99999999999999999999999999999999 ... le nazi ... le pro ue ... un mec malhonnête ... le fanatique ? ... le fanatique ? ... nazi vas te faire foutre avec ton iii ème reich qui voulait tuer la france. ... le facho... »
 smiley smiley smiley. Je serais donc un traître, facho, régionaliste, pro-eu, fanatique, anti-français, mondialiste et nazi voulant établir un IIIe Reich avec 100. 000 d’intelligence et 999.999.999.999.999.999.999.99.999.999.999 points de QI. Bien sûr smileysmiley smiley smiley.



« on els a francisé d’avantage dans la douceur »
Bien sûr smiley

« de gaulle=républicain ;) »
Tu as raison, ’De Gaulle = républicain’ smiley


« tu ne prends que quelques trucs mauvais et les erreurs de la monarchie on en parle ? »
1) La Défaite de 1940 et tout ce qu’il s’ensuit, un truc ? C’est comme tu veux, mais c’est ce qui te permet de me traiter d’antisémite, de nazi, de vichyste, de pétainiste...
2)Je veux bien mais quelles sont-elles selon toi ?

« ah oui la monarchie a centralisé avant la rép. »
Quels éléments te permettent d’affirmer cela ?



Pour finir, j’ai trois remarques à faire : premièrement, peut-être que mes réflexions sont imbitables pour toi, et que si tu vois la paille qui est dans mon œil, tu ne vois pas forcément la poutre qui est dans le tien.
Deuxièmement, pourquoi en es-tu venu à l’injure ? Ce n’est pas parce que je suis en désaccord avec toi qu’il faut devenir désagréable. Et ce n’est parce que j’ai une vision du patriotisme différente de toi, que cela fait de moi un traître à son pays. D’ailleurs, un traître peut-il connaître De Gaulle ou Philippe Ploncard d’Assac et les citer ? C’est toi qui sembles faire des amalgames, que tu confondes donc tout.
Troisièmement, j’admets l’hypothèse que la République ne puisse rien à voir affaire avec le désastre. Toutefois, je ne vois aucun élément qui étaie cette hypothèse, j’en suis même venu à penser l’inverse. J’aimerais donc que vous me donniez plusieurs éléments, en tant que républicain, pour étayer cette hypothèse :
a) Comment régleriez-vous les problèmes susmentionnés en tant que républicain ?
b) Quels sont, selon vous, les points communs et les différences entre la monarchie et les différentes républiques ?
c) Pourquoi la République traverse-t-elle tant de problèmes et ce depuis sa fondation ?

Voilà tout ce que j’avais à dire. J’aimerais donc que tu me répondes, notamment à propos de mes trois dernières questions.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès