• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Fergus Fergus 28 juin 2014 09:35

Bonjour, Clostra.

Merci pour ces précisions. J’ignorais qu’Attali ait parlé d’Erquy dans ce livre. Et je ne suis pas au courant des changements concernant le parking, n’accédant aux landes du Cap qu’à pieds lors de mes balades dans le coin. Le fait est que beaucoup d’arbres ont disparu en 1987 comme en de nombreux lieux de Bretagne. Mais ce qui a été perdu en arbres a été gagné en lande et le bilan est loin d’être négatif.

Pour ce qui est de Dahouët, j’ai mentionné ce petit port, mais pas l’oratoire, dans une réponse à Bakerstreet. Le lieu est charmant et le GR 34 continue effectivement d’être attractif au-delà, sur les communes de Plangenoual et Morieux. On peut même se baigner sur la plage de Jospinet qui n’a rien à voir avec un ancien Premier ministre !

Quant au Cotentin, ses paysages sauvages n’ont à envier à la Bretagne dans la partie nord de la péninsule, des dunes de Vauville et Siouville jusqu’au fabuleux cap de la Hague et sa fin de terre de Goury aux allures de petite Irlande. Au sud de la très sauvage baie d’Ecalgrain, décrite avec tant de puissance par Didier Decoin dans « Les trois vies de Babe Ozouf », le Nez de Voidries et le Nez de Jobourg sont d’ailleurs plus hauts que les falaises bretonnes. Très largement décimées par une tempête en 2003, il n’y reste malheureusement que très peu des chèvres semi-sauvages qui colonisaient le site.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès