• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


asclepias 29 juillet 2014 10:25

J’avoue qu’après m’être intéressé à la question je suis un peu dans l’attente... Mais certains arguments généraux - tels que celui cité en fin d’article - me laissent plus que rêveur :
« comme l’explique le philosophe Michel Onfray dans son Antimanuel de philosophie [22], la croyance dans les théories conspirationnistes découle tout simplement de la peur du vide intellectuel ».
Cela n’est pas loin des « arguments ad hominen » : décrédibiliser la personne pour ne pas s’attaquer à l’argument. Ce qui, au final, à l’effet inverse de celui recherché.
Croire que tout est conspiration me semble aussi dénué de fondement raisonnable que croire que rien ne peut l’être. Dans les deux cas on est dans la croyance et pas dans les faits.

Il y a eu des conspirations dans l’histoire, certaines imaginées, d’autres pas. L’intérêt des conspirateurs étant bien sur que la consiration apparaisse comme une blague. Maintenant, si vous regardez l’émission d’Arte de mai ou juin dernier sur la mafia, vous entendez un proche du juge Falcone lui demander au début des années 80 : « Vous y croyez, vous à cette histoire de mafia ? »

Pour le 11-09, je crois que je me suis résolu à attendre les mémoires des uns et des autres d’ici 10 ou 20 ans...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès