• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


raymond 4 août 2014 16:03

le recyclage n’est pas top évoqué pour l’instant car il n’y a quasiment pas de panneau a recycler. Les grosses quantités installées ne sont pas encore en fin de vie.

La composition d’un panneau solaire :

Pour comprendre la relative facilité du recyclage de panneaux photovoltaïques, il faut savoir de quoi ils sont composés. Malgré un processus de construction assez complexe, ils comportent majoritairement du verre, des métaux et plastique. Bien qu’il y ait deux types de panneaux, leur composition est similaire :

  • Du verre : 80% du poids d’un panneau.
  • Des métaux (principalement aluminium et cuivre) et du plastique : 10% du poids du panneau.
  • Des semi-conducteurs : entre 1 et 2% du poids du panneau.

http://blog.solorea.com/recyclage-panneaux-photovoltaiques

Beaucoup plus simple à recycler que le plutonium là par exemple :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cig%C3%A9o

Les cellules plates cristalline : il s’agit de petits modules d’environ 0,2 mm d’épaisseur. Chacune produit une petite quantité d’électricité, c’est pourquoi on les connecte entre elles pour obtenir la puissance souhaitée. Très fragile, l’ensemble est protégé par un verre solide. Plusieurs matériaux peuvent composer ces cellules :

  • Le silicium monocristallin : 40% du marché,
  • Le silicium multicristallin : 45% du marché,
  • Le silicium en ruban : 2% du marché.

Donc 2% de silicium du sable quoi netement moins toxique que le plutonium !

L’argument recyclage difficile est complètement bidon inventé par les pronuke.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès