• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


jjwaDal jjwaDal 11 août 2014 14:17

D’accord avec plusieurs intervenants, en ce sens que le titre lui-même dénote un manque de clairvoyance concernant ce que sont réellement le PS et l’UMP, à savoir les deux volets de la même absence de projet politique. Aucun désaccord entre ces « deux » partis concernant le fait que ce sont des entreprises privés qui doivent détenir le privilège de création monétaire et donc rançonner à leur bon vouloir les Etats et les peuples. Aucun désaccord sur la « libéralisation » (en novlangue) des flux financiers, de marchandises, d’êtres humains. Libérer à toujours une connotation positive même si l’argent en aillant la capacité de boucler les valises dix fois dans la journée maintiens de façon patente les Etats en otage (« donnez-nous les meilleures conditions ou on part »), pas le cas des gens retenus par la langue, la famille, les amis, que sais-je ?.. Pas un hasard si depuis le début des années 80, ceux fournissant le capital ont financièrement dérobé de l’ordre de 100/150 milliards d’euros par an aux fournisseurs de travail (aux salariés pardi) en France (un schéma identique dans la plupart des pays avancés). Accord total entre ces deux entités concernant le projet européen et l’adhésion à une structure comme l’OMC pour laquelle tout s’efface derrière le projet de marchandisation de tout et n’importe quoi.
Difficile d’en vouloir à ces deux partis qui sont à la fois dévorés par leurs abandons de souveraineté et les chaines qu’ils nous ont mises aux pieds, asphixiés par la complexité du monde qu’ils ont laissé se créer, et rongés par leurs intérêts personnels et ceux de la caste des gens les plus riches à laquelle ils appartiennent dans leur immense majorité (bah oui ils ne représentent pas la population c’est ainsi...).
Seul le peuple peut les envoyer au diable et rappeler que les seuls réalités ce sont les peuples et la valeur incommensurable de leur territoire, leurs ressources patrimoniales et intellectuelles et que le reste n’est que du papier et des chimères. Sauf que la majorité des citoyens ne sont que du bétail qui se laisse envoyer à l’abattoir, des moineaux sur la branche... Ceux qui savent non que peu à perdre, mais la majorité va connaître tôt ou tard une très sévère gueule de bois. O ne peux tromper la nature si on peut tromper les peuples.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès