• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


JP94 15 août 2014 16:10

Que ce soit concernant Gaza ou l’Ukraine , la pseudo-objectivité consiste à renvoyer dos-à-dos vitcime et agresseur .

L’agresseur n’en demande pas plus : il peut piursuivre ses crimes en toute en impunité .

Lorsque vous donner un point de vue contradictoire ( comme ceux exprimés ici sur AV) argumenté ( par exemple sur le vol MH17) , vous vous heurtez soiuvent à une réaction qui dit « qui croire ? » .

Le poids de l’idéologie domnante et l’habileté à manipuler l’opinion sont tels qu’on a du mal à contrer de façon décisive les indécis . Seuls les gens capables de remise en cause radicale de ce système surmontent l’appréhension à réaliser ce qui se passe vraiment .

Or pour se mobiliser il faut aller au-delà du cercle des « radicaux » . Comme le disait plus haut Alinéa il faudrait des manifs .

Celles en faveur des Palestiniens victimes de la politique de terreur d’Israël ont rencontré un certain succès , en pleines vacances . Notre gvt persiste tout de même à soutenir Israël et à menacer les manifestants , en dépit d’une opinion publique qui estime illégitime ce gvt .
Donc déjà là ce n’est pas si facile mais personnellement je n’ai trouvé dans le quartier que des gens prêts à signer la pétition pour le peuple de Gaza . 

Par contre , pour l’Ukraine , la mobilisation est beaucoup plus difficile , y compris parmi celles et ceux pour qui soutenir Gaza est une évidence .

Or en Ukraine , ce qui se joue peut aller beaucoup plus loin . Et ne pas se mobiliser massivement c’est risquer d’être pris de vitesse par les évènements .

La diversion renvoyant dos-à-dos Poutine et Obama montre surtout l’évidence de la disproportion des forces entre le régime néo-fasciste de Kiev et les insurgés , qui ont déclaré la République populaire de Donetsk .
Alors pour rétanlir l’équilibre , on parle de Poutine . Un petit détail quand même l’Ukraine , étymologiquement , est le faubourg de la Russie . Donc la symétrie est impossible même dans le schéma Poutine-Obama .
Et puis ce schéma Poutine-Obama n’est pas sans évoquer celui des luttes de pouvoir personnel en France : Hollande versus Sarkosy , ou Copé versus Fillon ... Je pense quand même que ces fausses querelles locales , qui permettent de dépolitiser le débat ici , sont totalement incongrues au niveau des stratégies politico-économiques qui se jouent en Ukraine .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès