• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Guy Morant 15 novembre 2006 10:12

@ Kiri

Je ne pense pas, bien évidemment, que l’athéisme soit une croyance. Par contre, j’ai la conviction que le matérialisme athée est une idéologie. S’il est parfaitement légitime, pour un scientifique, de se cantonner au monde matériel, l’affirmation qu’il n’y a que la matière et rien d’autre relève de l’idéologie. Après ça, on peut aisément déclarer que la charge de la preuve revient à celui qui affirme, et rejeter d’un bloc non seulement les religions, mais toute la civilisation humaine. Mais une telle position est aux antipodes de la tolérance, car elle repose sur la certitude qu’il n’existe aucune dimension échappant à la physique. Dans beaucoup de domaines humains, cette affirmation relève de la conclusion hâtive. Pour ce qui est de la conscience, par exemple, de nombreux spécialistes des neurosciences estiment le problème résolu (nous ne sommes que des machines biologiques possédant un mécanisme qui leur donne l’illusion de l’unité), mais des philosophes tels que David Chalmers (http://consc.net/chalmers/) nous rappellent que ce n’est pas le cas, et ce au moyen d’une argumentation parfaitement rationnelle. Le fait qu’il puisse exister le moindre doute quant à la matérialité de la conscience suffit déjà à remettre en cause le matérialisme dans sa forme idéologique.

@ Miaou

Je suis d’accord avec chacun de vos posts. Effectivement, les nouveaux athées veulent lancer une OPA sur toutes les formes d’incroyance, y compris l’athéisme modéré (qui ne se reconnaît pas dans le matérialisme) et l’agnosticisme. Leur discours péremptoire ne laisse aucune place au doute - comme le montrent les posts de Patrick Adam, par exemple - et témoigne souvent d’un mépris à l’égard de toute forme de croyance. Politiquement, le modèle qui correspond aux certitudes de l’idéologie matérialiste n’est pas la démocratie ou la laïcité, quoi qu’en pensent les athées radicaux (« Écrasons l’infâme » n’est pas un propos de démocrate !) En fait, on a souvent l’impression qu’ils s’estiment dispensés de tolérance, parce qu’ils sont sûrs de parler au nom de la vérité (ou que les croyants parlent au nom de l’erreur, ce qui revient au même).


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès